Les chan­teurs ont mon­tré la voie

Le Parisien (Paris) - - LOISIRS ET SPECTACLES - ÉRIC BU­REAU

« LA TERRE PRO­MISE. » C’est le titre qu’a choi­si Phi­lippe Ma­noeuvre pour son livre d’im­mer­sion dans la pre­mière tour­née amé­ri­caine 2014 de John­ny Hal­ly­day (Ed. Fayard). Une image qui ré­sume par­fai­te­ment au­jourd’hui l’état d’es­prit des chan­teurs et mu­si­ciens fran­co­phones. On connais­sait la réus­site des DJ et des mu­si­ciens élec­tro aux Etats-Unis. Mais les chan­teurs n’ont plus peur, eux aus­si, de tra­ver­ser l’At­lan­tique. « Le fran­çais n’est plus une bar­rière pour faire ve­nir des ar­tistes aux Etats-Unis, ré­sume Mi­chele Amar, di­rec­trice du bu­reau ex­port à New York, char­gée de­puis 1993 de pro­mou­voir les ar­tistes tri­co­lores sur le conti­nent amé­ri­cain. C’est même pour les ra­dios uni­ver­si­taires un gage de qua­li­té, voire de nou­velle ten­dance. Du coup, les ventes de disques et le nombre de concerts pro­gressent de 20 % par an. » nS­tro­mae et Ch­ris­tine and The Queens en tour­née. John­ny Hal­ly- day, Fran­cis Ca­brel, Pa­trick Bruel et Car­la Bru­ni avaient lan­cé le mou­ve­ment l’an der­nier avec leur pre­mière tour­née amé­ri­caine. Cette an­née, der­rière le « king » Da­vid Guet­ta et ses 37 dates, Stro­mae et Ch­ris­tine and The Queens ont été les fers de lance de ce mou­ve­ment conqué­rant. Le Belge a don­né vingt concerts, dont un au Ma­di­son Square Gar­den, com­plet, et un pas­sage au très cou­ru fes­ti­val Coa­chel­la. La Nan­taise a cu­mu­lé 23 dates et dé­clen­ché une vague mé­dia­tique énorme. Le groupe In­do­chine a par­ti­ci­pé en oc­tobre à New York au concert ca­ri­ta­tif or­ga­ni­sé par Jay-Z pour re­lan­cer sa pla­te­forme mu­si­cale Ti­dal. « Il y a un pu­blic fran­co­phone aux Etats-Unis pour ces ar­tistes, ana­lyse Mi­chele Amar. Chaque Fête de la mu­sique, on or­ga­nise un concert qui réunit 5 000 spec­ta­teurs à Cen­tral Park, que ce soit pour IAM ou -M-. Rien qu’à New York, il y a près de 80 000 ré­si­dents fran­co­phones. » nDe plus en plus de disques sortent là-bas. En 2015, 463 disques pro­duits en France ont été édi­tés dans la pa­trie du ham­bur­ger, une aug­men­ta­tion de 152 %. « Pour qu’un disque sorte aux Etats-Unis, il faut un la­bel amé­ri­cain qui le dis­tri­bue, ex­plique Mi­chele Amar. Et il y en a de plus en plus qui sont can­di­dats. Par notre in­ter­mé­diaire, le la­bel rock The End a pu­blié en sep­tembre le nou­vel al­bum des Bri­gitte. » Non loin des 83 000 ventes de Guet­ta, Stro­mae a écou­lé cette an­née 80 000 exem­plaires de « Ra­cine car­rée », « ce qui est peu aux Etats-Unis mais est énorme pour un disque en fran­çais », note Mi­chele Amar. Car­la Bru­ni a ven­du 15 000 « Lit­tle French Songs », Ch­ris­tine and The Queens 4 300 co­pies en trois mois de l’édi­tion amé­ri­caine de son al­bum. Le gros la­bel Re­pu­blic va pu­blier le pre­mier al­bum du trio L.E.J aux EtatsU­nis, dans la pers­pec­tive d’une tour­née là-bas. n Da­van­tage de tour­nées en 2016. « Nous n’avons ja­mais re­çu au­tant de de­mandes de salles de concerts amé­ri­caines, qui savent dé­sor­mais qu’elles peuvent rem­plir avec des res­sor­tis­sants fran­çais, mais aus­si d’ar­tistes fran­çais qui veulent ten­ter leur chance », avoue Mi­chele Amar. Car l’an­née 2016 pro­met. Par­mi les ar­tistes pres­sen­tis, la liste est large et longue, avec Maître Gims, Black M, Jane Bir­kin, Bri­gitte, Ox­mo Puc­ci­no, Mi­nuit… On parle même des pre­mières tour­nées d’In­do­chine et Louise At­taque !

(GSI/Abaca.)

Las Vegas (Etats-Unis), le 18 avril der­nier. Le Bruxel­lois Stro­mae a ef­fec­tué l’an­née der­nière une tour­née phé­no­mé­nale au pays d’El­vis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.