»

Le Parisien (Paris) - - POLITIQUE - Pro­pos recueillis par ÉRIC PEL­LE­TIER

J’ai eu le ré­flexe de conti­nuer à avan­cer. Nous avons fi­lé vers l’hô­pi­tal pour nous faire soi­gner. Je gar­de­rai long­temps le sou­ve­nir de la jour­née du len­de­main. Des gens que nous ne connais­sions pas ont quit­té le confort d’un re­pas en famille pour ve­nir nous sou­te­nir. Mal­heu­reu­se­ment, ces ma­ni­fes­ta­tions spon­ta­nées ont été ter­nies par des dé­bor­de­ments im­bé­ciles. At­ta­quer un lieu de culte n’est pas to­lé­rable. C’est un peu comme si une haine aveugle avait rem­pla­cé la co­lère lé­gi­time. Et re­lé­gué notre agres­sion au se­cond plan. »

VI­DÉO

le­pa­ri­sien.fr

Il ra­conte son agres­sion

Ajac­cio (Corse-du-Sud), hier. C’est la pre­mière fois que Johann, l’un des deux pom­piers bles­sés le soir du 24 dé­cembre, as­siste à un tel dé­fer­le­ment de vio­lences.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.