Gé­né­sio au char­bon, Four­nier tou­jours là…

Lyon. Le nou­vel en­traî­neur a pris ses fonc­tions hier, son pré­dé­ces­seur dans l’at­tente

Le Parisien (Paris) - - SPORTS - Lyon (Rhône) De notre cor­res­pon­dant AN­THO­NY FAURE (AVEC Y.L.)

BRU­NO GÉ­NÉ­SIO a di­ri­gé hier sa pre­mière séance d’en­traî­ne­ment en tant qu’en­traî­neur prin­ci­pal de l’Olym­pique lyon­nais. Le tech­ni­cien, 49 ans, a été choi­si par JeanMi­chel Au­las pour re­mettre l’OL sur de bons rails après un dé­but de sai­son par­ti­cu­liè­re­ment com­pli­qué et une neu­vième place au clas­se­ment de Ligue 1 à la trêve. « Ce­la n’est pas été un choix par dé­faut. C’est un choix mû­re­ment ré­flé­chi », as­sure le pré­sident de l’OL. Gé­né­sio suc­cède donc à un en­traî­neur dont il était l’ad­joint de­puis un an et de­mi. Et dont la si­tua­tion reste as­sez floue…

Dé­mis de ses fonc­tions, Four­nier est ac­tuel­le­ment en dis­cus­sion avec sa di­rec­tion. « On a com­men­cé par le ren­con­trer, par lui ex­pli­quer ce qui n’al­lait pas. C’est un gar­çon rai­son­nable. Il a bien com­pris que son dis­cours ne pas­sait plus avec les joueurs. J’ai eu l’im­pres­sion qu’il était plu­tôt sou­la­gé. On a pro­po­sé à Hu­bert un cer­tain nombre de choses dif­fé­rentes », ex­plique Jean-Mi­chel Au­las.

Un li­cen­cie­ment pour­rait coû­ter cher

Jeu­di, dans le com­mu­ni­qué du club an­non­çant la no­mi­na­tion de Bru­no Gé­né­sio à la tête de l’équipe pre­mière, le nom et le sort d’Hu­bert Four­nier n’avaient même pas été évo­qués. « Il a été très digne. Nous lui avons pro­po­sé de res­ter au club », ajoute Au­las, sans en­trer dans les dé­tails. D’après nos in­for­ma­tions, Four­nier, qui n’avait pas eu de nou­velles du club pen­dant plu­sieurs jours en dé­but de se­maine der­nière, se se­rait vu pro­po­ser un rôle proche de l’équipe ré­serve ou de conseiller. Pour l’ins­tant, il se lais­se­rait le temps de la ré­flexion.

En tout cas, il n’a pas par­lé à son an­cien ad­joint de­puis plus d’une se­maine. « J’ai eu une dis­cus­sion avec lui. Pour ne rien vous ca­cher le jour du match d’Ajac­cio (le 20 dé­cembre der­nier, dé­faite de l’OL 2-1). Il y avait un ar­ticle qui était pa­ru. J’ai eu une dis­cus­sion franche et claire avec Hu­bert. De­puis, je n’ai plus de contact avec lui », pré­cise Gé­né­sio. L’ave­nir d’Hu­bert Four­nier à l’OL de­meure très in­cer­tain. Le club cherche à évi­ter un li­cen­cie­ment qui pour­rait lui coû­ter entre 1,5 et 1,8 M€. Des so­lu­tions sont à l’étude, et pas seule­ment pour Four­nier. Alexandre Marles, res­pon­sable du pôle per­for­mance, est loin de faire l’una­ni­mi­té au sein du club.

Quant à Mi­chel Au­drain, an­cien ad­joint de Four­nier, il est lui aus­si sur la sel­lette. « Mi­chel Au­drain va in­té­grer un poste spé­ci­fique à l’in­té­rieur de l’équipe de Bru­no (Gé­né­sio). Pour Alexandre Marles, les dis­cus­sions sont en cours. On va lui confier un poste plus trans­ver­sal où il n’y au­ra pas de contact avec les joueurs », conclut, de ma­nière as­sez éva­sive, Jean-Mi­chel Au­las.

( Pho top qr/« Le Pro grès ».)

Centre d’en­traî­ne­ment de To­la Vo­loge (Lyon), hier. Alors que l’ave­nir d’Hu­bert Four­nier (à dr.) reste in­cer­tain, Bru­no Gé­né­sio (au centre, pho­to de gauche, en­tou­ré de Joël Bats, Mi­chel Au­drain et Ge­rald Ba­ticle, de g. à dr.) a, lui, di­ri­gé son pre­mier en­traî­ne­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.