Une aven­ture

Le Parisien (Paris) - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - A.G. RE­NAUD BA­RO­NIAN

FRANCE 5, 20 H 40. Pro­duit par Jacques Per­rin et son neveu Ch­ris­tophe Bar­ra­tier, ce grand film d’aven­ture nous en­traîne dans le nord-ouest de l’Hi­ma­laya, où le chef d’un vil­lage per­ché en haut des montagnes ne veut pas que le jeune Kar­ma conduise la ca­ra­vane des yaks. Il l’ac­cuse d’être res­pon­sable de la mort de son fils. Kar­ma et le chef prennent la route cha­cun de leur cô­té… C’est un pur bon­heur que de suivre cette quête ini­tia­tique sur fond de pay­sages d’une beau­té à cou­per le souffle et de vi­sages éton­nants (les ac­teurs, ama­teurs, sont de vrais hi­ma­layens). Pas sur­pre­nant que ce film, sor­ti dans les salles en dé­cembre 1999, ait connu un jo­li suc­cès avec 3 mil­lions de

spec­ta­teurs.

Un casse de dia­mants qui tourne mal, un psy­cho­pathe in­tel­lo et une femme fa­tale qui sont amants mais se font pas­ser pour frère et soeur, un gang­ster bègue qui adore les ani­maux, un avo­cat an­glais très chic mais ob­sé­dé sexuel, un aqua­rium qui dis­si­mule des se­crets… Dif­fi­cile de ré­su­mer l’in­trigue lou­foque et com­plexe d’« Un pois­son nom­mé Wan­da », farce dé­li­rante à l’hu­mour très bri­tish dans la­quelle les per­son­nages se croisent et se tra­hissent avec une ju­bi­la­tion non dis­si­mu­lée. Même sen­ti­ment chez le spec­ta­teur, qui as­siste, mé­du­sé, à une ava­lanche de si­tua­tions ubuesques et de coups tor­dus dé­pas­sant l’ima­gi­na­tion. L’autre plai­sir du film ré­si­dant dans la suc­ces­sion de nu­mé­ros d’ac­teurs très ins­pi­rés : Ja­mie Lee Cur­tis fas­ci­nante en bombe sexuelle vé­né­neuse, Ke­vin Kline au som­met en cin­glé san­gui­naire ci­tant Nietzsche, John Cleese (pho­to) re­mar­quable en avo­cat mi­nable en ap­pa­rence mais qui en a sous le ca­pot… Fous rires ga­ran­tis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.