N

Le Parisien (Paris) - - ILE-DE-FRANCE - MEH­DI GHERDANE

En­ter­rée vi­vante par son maître à Car­rières-sur-Seine (Yve­lines), en août, la chienne Athé­na a pas­sé Noël dans sa famille d’ac­cueil, au coin du feu, dans une pro­prié­té de l’Orne où elle vit dé­sor­mais. Cette fe­melle dogue de Bor­deaux avait été sau­vée in ex­tre­mis par un pas­sant et le cli­ché de ce corps re­cou­vert de terre avait ému dans le monde en­tier, sus­ci­tant une vague d’in­di­gna­tion. La jus­tice l’avait alors confiée à la SPA qui l’avait en­suite re­mise à l’as­so­cia­tion SOS dogues de Bor­deaux, ba­sée dans l’Orne. De­puis, c’est le bon­heur pour elle… Elle est tou­jours avec nous, confie son pré­sident, Jean-Pierre Del­fosse. Tant que le ju­ge­ment n’a pas été ren­du, son maître reste son pro­prié­taire et nous, sa famille d’ac­cueil. Mais nous avons bon es­poir de la gar­der. C’est un ani­mal ado­rable, tou­jours en de­mande de ca­resses. Ma femme l’ap­pelle « mon ombre ». Athé­na, 10 ans, a même eu droit à des frian­dises ain­si que quelques cou­ver­tures et ta­pis pour Noël. Elle a dé­sor­mais un par­rain et fait la joie de la famille Del­fosse. « Elle n’est pas trau­ma­ti­sée, ajoute Jean-Pierre. Mal­gré ce qui lui est ar­ri­vé, elle garde confiance en l’être hu­main. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.