N

Un éthy­lo­test connec­té très ef­fi­cace

Le Parisien (Paris) - - SOCIÉTÉ - DA­MIEN LI­CA­TA CA­RU­SO

Avant de prendre la route, un simple test d’al­coo­lé­mie per­met d’être sûr de votre ca­pa­ci­té à prendre le vo­lant. En com­plé­ment des éthy­lo­tests clas­siques ven­dus quelques eu­ros dans les phar­ma­cies, il existe dé­sor­mais des dis­po­si­tifs de contrôle d’al­coo­lé­mie connec­tés comme Good An­gel, dé­ve­lop­pé par une start-up pa­ri­sienne. As­so­cié à une ap­pli­ca­tion dé­diée (dis­po­nible sur An­droid et iOS), cet éthy­lo­test élec­tro­chi­mique éva­lue votre taux d’al­cool dans l’air ex­pi­ré en pre­nant compte de cri­tères pré­cis comme l’âge, le poids ou la mor­pho­lo­gie de l’uti­li­sa­teur. Le but ? Eta­blir une courbe d’ab­sorp­tion per­son­na­li­sée qui vé­ri­fie que le taux lé­gal (0,2 g/l pour les jeunes conduc­teurs et 0,5 g/l pour les autres) n’est pas dé­pas­sé ou ne se­ra pas at­teint dans les pro­chaines heures. Les op­tions de l’ap­pli­ca­tion vous pro­posent d’ap­pe­ler un ami si vous êtes in­apte à la conduite ou sug­gèrent un ser­vice payant de prise en charge. En­core plus pra­tique, l’ap­pli­ca­tion vous en­voie une alerte lorsque votre al­coo­lé­mie est des­cen­due sous la li­mite au­to­ri­sée. La plus-va­lue de ce pro­duit, ven­du tout de même 100 € ? « La pré­ci­sion des résultats est meilleure sur un dis­po­si­tif élec­tro­chi­mique et leur ana­lyse per­met une meilleure prise de dé­ci­sion », as­sure Karl Au­zou, son créa­teur. Si­non, il reste la mo­dé­ra­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.