Un do­cu­men­taire poi­gnant

Le Parisien (Paris) - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - E.B.

Qu’au­rait dit Da­niel Ba­la­voine après les at­ten­tats de « Char­lie Heb­do », du Ba­ta­clan ? Qu’au­rait-il fait pour les mi­grants ? Quels mes­sages por­te­rait-il au­jourd’hui ? Tant de ques­tions as­saillent après avoir re­gar­dé « Je m’pré­sente, je m’ap­pelle Da­niel », le riche et poi­gnant do­cu­men­taire que lui consacrent Di­dier Var­rod et Ni­co­las Mau­pied, pour le tren­tième an­ni­ver­saire de la mort du chan­teur. Da­niel Ba­la­voine manque cruel­le­ment. Ses chan­sons lui ont sur­vé­cu, « Tous les cris les SOS », « Mon fils, ma ba­taille », « Sau­ver l’amour »… On sort ému de cet hom­mage dans le­quel le jour­na­liste Di­dier Var­rod, qui avait ren­con­tré huit fois Da­niel Ba­la­voine avant sa dis­pa­ri­tion, a no­tam­ment convain­cu Joa­na de par­ler pour la pre­mière fois de son père, par­ti cinq mois avant sa nais­sance. « C’est fou de voir au­tant de res­pect, au­tant d’amour. Le fait de com­prendre qu’on n’a pas de pa­pa, c’est dif­fi­cile, mais de l’avoir lui, c’est quand même une chance », dit-elle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.