La fin de l’épi­dé­mie Ebo­la

Le Parisien (Paris) - - RÉTRO 2015 - CH­RIS­TINE MATEUS

de Gui­née, du Li­be­ria et de la Sier­ra Leone. « La fin de l’épi­dé­mie ne si­gni­fie pas la dis­pa­ri­tion to­tale du vi­rus. Il re­vien­dra, mais je crois que dé­sor­mais les pays se sont sai­sis de l’in­té­rêt de dé­tec­ter les foyers de conta­mi­na­tion et de la né­ces­si­té d’être at­ten­tifs aux pays voi­sins, au­de­là des peurs, par so­li­da­ri­té », as­sure Hé­lène Le­poivre. En France, une in­fir­mière de MSF qui tra­vaillait au Li­be­ria avait été ra­pa­triée en ur­gence après avoir été conta­mi­née le 17 sep­tembre 2014. Soi­gnée à l’hô­pi­tal Be­gin, elle avait été dé­cla­rée gué­rie le 4 oc­tobre 2014. Un plan d’ur­gence avait été mis en place par le mi­nis­tère de la San­té, dans des hô­pi­taux spé­cia­li­sés, pour em­pê­cher le risque de pro­gres­sion de l’épi­dé­mie.

Co­na­kry (Gui­née), le 28 no­vembre. La pe­tite Nou­bia ap­plau­die par l’équipe mé­di­cale qui l’a soi­gnée, quelques jours après avoir été dé­cla­rée gué­rie du vi­rus Ebo­la.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.