La sco­la­ri­sa­tion des en­fants pro­gresse dans le monde nPen­dant

Le Parisien (Paris) - - RÉTRO 2015 - AU­RÉ­LIE ROS­SI­GNOL

douze ans, Ur­mi­la a dé­po­sé à l’école les en­fants de son maître au Né­pal sans pou­voir pro­fi­ter du même sa­voir. De pas­sage à Pa­ris en oc­tobre, la nou­velle am­bas­sa­drice de l’ONG Plan in­ter­na­tio­nal a li­vré un émou­vant ré­cit sur son cal­vaire, com­men­cé à l’âge de 6 ans. « J’étais si pe­tite que je de­vais mon­ter sur une chaise pour cui­si­ner. Ça ne s’ar­rê­tait ja­mais. » Se­lon Anne Caille­botte, di­rec­trice France de la com­mu­ni­ca­tion de l’ONG qui a ai­dé Ur­mi­la à dé­cou­vrir l’école, « les filles sont vic­times d’une double dis­cri­mi­na­tion. D’abord, lorsque les fa­milles pauvres ont les moyens d’y en­voyer un en­fant, elles pri­vi­lé­gient les gar­çons. Les filles aident à la mai­son et sont par­fois ma­riées de force. » Pour celles qui étu­dient, la route est plus si­nueuse que pour un gar­çon. « Une de nos mis­sions est de sé­cu­ri­ser les che­mins vers l’école ou de créer des toi­lettes à part car les pa­rents craignent les vio­lences. Nous dis­tri­buons aus­si des ser­viettes hy­gié­niques pour évi­ter que, chaque mois, les ado­les­centes loupent quatre ou cinq jours. » L’an der­nier, 3 700 pe­tites Né­pa­laises ont ain­si été ac­com­pa­gnées vers les bancs de l’école. Se­lon un rap­port de l’ONU, le nombre de non-sco­la­ri­sés en âge de fré­quen­ter le pri­maire a qua­si­ment di­mi­nué de moi­tié en quinze ans, pas­sant de 100 mil­lions en 2000 à en­vi­ron 57 mil­lions en 2015.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.