Vous êtes de plus en plus gé­né­reux

Le Parisien (Paris) - - RÉTRO 2015 - D.R.

C’EST UNE NOU­VELLE qui fait chaud au coeur en ces temps où de plus en plus de mé­nages ont du mal à joindre les deux bouts : se­lon une étude dé­voi­lée en no­vembre, les Fran­çais ont don­né da­van­tage aux as­so­cia­tions en 2014 qu’en 2013. Me­née par l’Adaf, As­so­cia­tion des di­ri­geants d’as­so­cia­tions et de Fon­da­tions, et par le ré­seau Re­cherches et So­li­da­ri­tés, cette étude qua­li­fie 2014 d’« ex­cep­tion­nelle » avec une en­ve­loppe de 4,3 Mds€, en pro­gres­sion de 4 %, pour un don moyen de 406 €.

Si on ignore le nombre pré­cis de do­na­teurs, il semble qu’il ait di­mi­nué car il y a eu moins de dons dé­cla­rés au fisc en 2015 : 5,466 mil­lions contre 5,516 mil­lions un an plus tôt. Signe de la per­sis­tance de la crise, en 2014, comme chaque an­née de­puis 2009, le nombre de do­na­teurs re­cule par­mi les mé­nages ga­gnant moins de 39 000 € par an, mais il aug­mente chez les plus ai­sés.

Autre bonne nou­velle de l’étude, si les plus de 70 ans sont les plus gé­né­reux en va­leur ab­so­lue (501 € par an en moyenne), en pro­por­tion des re­ve­nus ce sont les moins de 30 ans qui avec un don moyen de 395 € sont les plus gé­né­reux (1,8 % des re­ve­nus contre 1,4 % chez les plus de 70 ans). Glo­ba­le­ment, les plus de 60 ans sont les plus so­li­daires : ils re­pré­sentent 53,2 % des do­na­teurs et 56,1 % des dons.

Cô­té po­li­tique, 382 000 foyers ont dé­cla­ré un don à un par­ti en 2014 pour un to­tal de 108 M€.

En­fin, der­nier éclai­rage in­té­res­sant de cette étude qui s’est pen­chée sur les comptes de 162 as­so­cia­tions et Fon­da­tions : la hausse de la so­li­da­ri­té des Fran­çais s’équi­libre entre pe­tites, moyennes et grandes as­so­cia­tions. Mais par­mi les moyennes, 57 ont vu leurs re­ve­nus di­mi­nuer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.