Ac­cord his­to­rique sur le nu­cléaire ira­nien

Le Parisien (Paris) - - RÉTRO 2015 - AVA DJAMSHIDI

DANS LES AN­NALES de la di­plo­ma­tie, on se sou­vien­dra long­temps de cette né­go­cia­tion hors norme. Après douze in­ter­mi­nables an­nées de dis­cus­sions, vingt et un mois de né­go­cia­tions in­tenses et dix-sept jours de trac­ta­tions à Vienne (Au­triche), un ac­cord his­to­rique de 109 pages a été si­gné cet été pour em­pê­cher l’Iran de se do­ter d’un ar­se­nal nu­cléaire. Le dé­noue­ment de ce ma­ra­thon di­plo­ma­tique entre l’Iran et le P 5 + 1 (Etats-Unis, Rus­sie, Chine, France, Royaume-Uni, Al­le­magne) s’est joué le 14 juillet. A la clé, un com­pro­mis qui ren­drait théo­ri­que­ment im­pos­sible la construc­tion d’une bombe ato­mique par Té­hé­ran. La Ré­pu­blique is­la­mique s’est en­ga­gée à ré­duire ses ca­pa­ci­tés nu­cléaires. L’ac­cord re­pose sur la pos­si­bi­li­té pour les ins­pec­teurs de l’Agence in­ter­na­tio­nale de l’éner­gie ato­mique (AIEA) de se rendre sur les sites mi­li­taires ira­niens pour pro­cé­der à des vé­ri­fi­ca­tions. Lun­di der­nier, l’Iran a d’ailleurs com­men­cé à trans­fé­rer une par­tie de son ura­nium vers la Rus­sie, une étape cru­ciale de cet ac­cord his­to­rique.

Les cartes re­bat­tues dans toute la ré­gion

En contre­par­tie, ce texte a ou­vert la voie à une nor­ma­li­sa­tion des re­la­tions entre la Ré­pu­blique is­la­mique chiite et la com­mu­nau­té in­ter­na­tio­nale. Il im­plique éga­le­ment la le­vée pro­gres­sive des sanc­tions in­ter­na­tio­nales im­po­sées par le Con­seil de sécurité de l’ONU qui pèsent lour­de­ment sur l’éco­no­mie ira­nienne de­puis 2006. Sorte d’ef­fet pa­pillon à la perse, le com­pro­mis scel­lé à Vienne re­bat les cartes dans toute la ré­gion. Les pé­tro­mo­nar­chies sun­nites du golfe Per­sique s’in­quiètent ain­si de la mon­tée en puis­sance de leur voi­sin, tout comme Is­raël, très hos­tile à cet ac­cord.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.