NL’évé­ne­ment

Le Parisien (Paris) - - RÉTRO 2015 - FRÉ­DÉ­RIC GERSCHEL

est pas­sé un peu in­aper­çu. Un geste de fra­ter­ni­té dans un océan de dé­fiance entre Is­raé­liens et Pa­les­ti­niens. Alors que les vio­lences se pour­suivent à Jérusalem et en Cis­jor­da­nie, un res­tau­ra­teur de Kfar Vit­kin, au nord de Tel-Aviv, a of­fert cet au­tomne une ré­duc­tion de 50 % aux juifs et aux Arabes qui ac­cep­te­raient de dé­jeu­ner ou de dî­ner en­semble. Une ini­tia­tive re­layée par les mé­dias lo­caux et qui a of­fert un ins­tant de ré­pit sa­lu­taire dans un pays ma­lade de ses que­relles entre com­mu­nau­tés. « Peur des Arabes ? Peur des juifs ? Chez nous il n’y a que des hu­mains ! Et un ex­cellent hou­mous arabe ! Et d’ex­cel­lents fa­la­fels juifs, que vous soyez arabe, juif, ch­ré­tien ou in­dou », a écrit le pa­tron sur sa page Fa­ce­book. Le Hu­mus Bar (c’est le nom de la can­tine spé­cia­li­sée dans les plats orien­taux) a connu un suc­cès d’es­time. In­tri­gués, les clients ont ré­pon­du pré­sent et les com­men­taires élo­gieux ont fleu­ri sur les ré­seaux so­ciaux comme ce­lui de Sam Zi­za : « Je fé­li­cite ce res­tau­rant is­raé­lien pour cette su­per idée. Fai­sons la paix et ou­blions toutes ces re­li­gions de la pré­his­toire qui sont la cause de toutes les guerres dans le monde. » Le 30 no­vembre, en marge de la COP21 à Pa­ris, le Pre­mier mi­nistre is­raé­lien, Be­nya­min Ne­ta­nya­hou, et le pré­sident de l’Au­to­ri­té pa­les­ti­nienne, Mah­moud Ab­bas, se sont ser­ré la main. Une pre­mière de­puis 2010 et un signe d’es­poir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.