On parle de plus en plus le fran­çais

Le Parisien (Paris) - - RÉTRO 2015 - FLORIAN MAUSSION

LA LANGUE FRAN­ÇAISE A LA COTE. En quatre ans, se­lon le rap­port de l’Ob­ser­va­toire de la langue fran­çaise pour la pé­riode 20102014, le nombre de per­sonnes uti­li­sant le fran­çais dans leur vie quo­ti­dienne s’est ac­cru de 7 % dans le monde. Dé­but 2015, elles étaient 212 mil­lions. Une pro­gres­sion lar­ge­ment por­tée par l’Afrique sub­sa­ha­rienne, où le nombre de per­sonnes par­lant cou­ram­ment le fran­çais a aug­men­té de 15 %. Au to­tal, l’Ob­ser­va­toire es­time à 273,8 mil­lions le nombre de fran­co­phones dans le monde (quo­ti­diens et oc­ca­sion­nels).

La ten­dance à la hausse n’est pas prête de s’in­ver­ser. Le fran­çais est, en 2015, la deuxième langue la plus en­sei­gnée der­rière l’an­glais, avec 900 000 pro­fes­seurs pour 125 mil­lions d’élèves.

Par­mi eux, 49 mil­lions l’ap­prennent comme langue étran­gère, un en­sei­gne­ment qui a pro­gres­sé, entre 2010 et 2014, de 44 % en Afrique du Nord et de 43 % en Asie et Océa­nie. Alors que les pays lu­so­phones et his­pa­no­phones voient leur crois­sance dé­mo­gra­phique ra­len­tir, celle des pays fran­co­phones, es­sen­tiel­le­ment en Afrique, va être de plus en plus im­por­tante. A tel point que la po­pu­la­tion des pays uti­li­sant le fran­çais comme langue of­fi­cielle va s’éta­blir, avec plus de 1 mil­liard de per­sonnes, comme la deuxième du monde en 2065 der­rière l’an­glais (4,2 mil­liards).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.