NOn

Le Parisien (Paris) - - RÉTRO 2015 - AY­ME­RIC RE­NOU

ne s’en rend par vrai­ment compte (on peste même contre les fac­tures qui tombent chaque mois !) mais nous pro­fi­tons en France des ta­rifs d’abon­ne­ment au mo­bile les moins chers d’Eu­rope. Seuls les pays scan­di­naves et baltes peuvent pré­tendre à un titre équi­valent. C’est dans les for­faits illi­mi­tés in­cluant une offre In­ter­net mo­bile que les opé­ra­teurs de l’Hexa­gone sont les meilleurs. Une étude ré­cente de l’Ins­ti­tut belge des ser­vices pos­taux et des té­lé­com­mu­ni­ca­tions (IBPT), l’équi­valent de l’Ar­cep en France, montre, chiffres à l’ap­pui, les dif­fé­rences entre pays. Un for­fait deux heures d’ap­pel par mois, 100 SMS et 50 Mo de don­nées coûte en moyenne 8,27 € en France contre… 20,55 € en Al­le­magne. Les for­faits in­cluant ap­pels, SMS et MMS illi­mi­tés as­so­ciés à 3 Go de don­nées sur le Web mo­bile sont aus­si moins chers qu’ailleurs, 26,90 € par mois en moyenne en France contre 63,95 € par mois en Al­le­magne, l’un des pays eu­ro­péens qui fait payer le plus cher ses clients. La bonne place de la France s’ex­plique par une concur­rence forte entre de mul­tiples opé­ra­teurs : les « his­to­riques » (Orange, SFR, Bouygues), les « al­ter­na­tifs » (Prix­tel ou Vir­gin), et les « low-cost » (Red de SFR, Sosh d’Orange, B & You de Bouygues) et bien sûr Free Mo­bile. L’ar­ri­vée de ce der­nier, en jan­vier 2012, a bou­le­ver­sé le mar­ché et ti­ré les prix vers le bas. Ap­pli­quant la même lo­gique que pour sa box (un prix fixe à 30 € qui ne change ja­mais même en pro­fi­tant des évo­lu­tions tech­niques), le for­fait à 19,90 € tout in­clus de Free a sé­duit en trois ans en­vi­ron plus de 11 mil­lions d’abon­nés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.