Akayama pour en­ta­mer l’an­née

Lau­réate de ses deux der­nières courses, AKAYAMA est ca­pable de réus­sir la passe de trois car ses li­mites ac­tuelles sont dif­fi­ciles à cer­ner.

Le Parisien (Paris) - - SPORT HIPPIQUE - STÉPHAN FLOURENT

DOUÉE, AKAYAMA vient de le prou­ver lors de ses deux der­nières sor­ties où elle s’est im­po­sée sans coup fé­rir. Pour son re­tour der­rière l’au­tos­tart, elle n’a pas été gâ­tée par le ti­rage au sort, puis­qu’elle est contrainte de s’élan­cer à l’ex­té­rieur de la pre­mière ligne. Une confi­gu­ra­tion qu’elle a dé­jà connue l’hi­ver der­nier, ce qui ne l’avait pas em­pê­chée de dic­ter sa loi, et ce avec une grande au­to­ri­té. Bien que mon­tant de ca­té­go­rie, elle peut pour­suivre sur sa lan­cée et dé­mar­rer la nou­velle an­née en fan­fare. nAPPRENTI SOR­CIER en chal­len­geur. Al­ter­nant avec réus­site les deux dis­ci­plines du trot, AP­PREN­TI SOR­CIER s’est bien com­por­té lors de ses deux der­nières courses. Troi­sième d’un Groupe II au trot mon­té le 5 dé­cembre, il a ob­te­nu le même clas­se­ment pour son re­tour à l’at­te­lé deux se­maines plus tard. Une per­for­mance qui lui confère une chance théo­rique so­lide, puisque ce jour­là il a pul­vé­ri­sé son re­cord avec une ré­duc­tion ki­lo­mé­trique de 1’11’’ sur ce même par­cours lan­cé. nAIR FRAME prend son en­vol. Idéa­le­ment lo­tie avec son cou­loir 2, AIR FRAME de­vrait en toute lo­gique amé­lio­rer sa sep­tième place ac­quise le 19 dé­cembre. Ce jour-là, elle ef­fec­tuait ses pre­miers pas sur notre sol, tout en étant contrainte de par­tir à l’ex­té­rieur de la se­conde ligne. Néan­moins, sa fin de course, en lé­ger re­trait d’AP­PREN­TI SOR­CIER, n’est pas pas­sée in­aper­çue. Bien en­ga­gée, elle est même ca­pable de s’im­po­ser. nAt­ten­tion à DON­NA DI QUAT­TRO. Lau­réate sur ce tra­cé en oc­tobre der­nier, DON­NA DI QUAT­TRO s’ap­pa­rente éga­le­ment à une lau­réate en puis­sance car, contrai­re­ment à sa ten­ta­tive du 19 dé­cembre, où elle a ter­mi­né cin­quième, elle hé­rite d’un meilleur cou­loir (le 4 au lieu du 9). n Tout comme AKIDO. Ab­sent de­puis son échec du 30 oc­tobre en terre nor­diste, AKIDO a les moyens de faire mouche pour sa ren­trée. En ef­fet, il hé­rite d’un bel en­ga­ge­ment puis­qu’il est le concur­rent le plus riche de la course et qu’il dé­tient un bon nu­mé­ro der­rière les ailes de la voi­ture. Dès lors, il convient de s’en mé­fier. nBOCCADOR DE SIMM, l’X de la course. Pé­tri de qua­li­té, puis­qu’il a rem­por­té le Prix Al­bert Viel (Groupe I) avant de ter­mi­ner dans le sillage du cham­pion BOLD EAGLE, BOC­CA­DOR DE SIMM de­meure l’X de la course puis­qu’il n’a pas fou­lé un hip­po­dro- me de­puis plus d’un an. Bien pla­cé au centre de la pre­mière ligne, il se­rait ha­sar­deux de faire fi de ses chances, d’au­tant qu’il s’est plai­sam­ment re­qua­li­fié à Gros­bois. nBALVA et quelques autres. En forme, BALVA MONTAVAL fait par­tie des belles pos­si­bi­li­tés pour les places, au même titre que REM­BER MAIL, qui se­ra dé­fer­ré contrai­re­ment à sa der­nière sor­tie, et ALEXIA, bien que mal pla­cée en se­conde ligne der­rière la voi­ture.

dé­cem­breVin­cennes,Vin­cennes,le22dé­cembre. Aus­si élé­gante que douée, AKAYAMA peut confir­mer son pro­bant suc­cès dans le Prix de Ma­rennes-Olé­ron.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.