Un film monstre

Le Parisien (Paris) - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - RE­NAUD BA­RO­NIAN

film d’ani­ma­tion amé­ri­cain de Pete Doc­ter, Da­vid Sil­ver­man, Lee Un­krich (2002). Du­rée : 1 h 32. M 6, 15 H 45. Où naissent les cau­che­mars des en­fants ? A Mons­tro­po­lis, où de gen­tils monstres, chaque nuit, s’imis­cent chez les pe­tits hu­mains et ré­coltent leurs cris de ter­reur afin d’ali­men­ter leur uni­vers en éner­gie. Jus­qu’au jour où Bob, cy­clope fa­cé­tieux, et Sul­li, énorme ours bleu, font pé­né­trer par er­reur une pe­tite fille dans leur ville, créant une pa­nique sans pré­cé­dant… Pro­dige tech­nique à l’époque de sa sor­tie, « Monstres et Cie », is­su des stu­dios Pixar, bou­le­ver­sa la tech­no­lo­gie de l’ani­ma­tion nu­mé­rique grâce à son gra­phisme pré­cis sur les poils et tex­tures di­verses de ces drôles de monstres. Au-de­là, le film dé­roule un ré­cit plein de re­bon­dis­se­ments et de gags, avec un scé­na­rio ori­gi­nal et créa­tif qui fait la part belle aux lo­sers ma­gni­fiques et livre un bien jo­li mes­sage contre tous les confor­mismes…

Sul­li, le gros nou­nours bleu, et Bob, un cy­clope vert, sont les héros de ce pe­tit bi­jou d’ani­ma­tion si­gné Pixar.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.