EN BREF

Le Parisien (Paris) - - FAITS DIVERS -

CAM­PING-CAR

Un re­trai­té de 63 ans a été tué, hier soir, alors qu’il se trou­vait dans son cam­ping-car dans le vil­lage de Bour­bachle-Haut (Haut-Rhin). La vic­time, ori­gi­naire du Bas-Rhin et qui fai­sait du tou­risme avec sa femme dans ce vil­lage des Vosges al­sa­ciennes, a été frap­pée à l’arme blanche par deux agres­seurs qui en vou­laient à leur carte ban­caire et à leur ar­gent. Ceux-ci ont réus­si à prendre la fuite. Deux frères de 26 et 29 ans ont été in­ter­pel­lés, for­te­ment al­coo­li­sés, dans la nuit de ven­dre­di à sa­me­di dans un hô­tel de Cler­montFer­rand (Puy-de-Dôme) et pla­cés en garde à vue, se­lon le site de « la Mon­tagne », hier. L’aî­né était le concu­bin d’une mère de fa­mille de 34 ans, tuée à l’arme blanche dans un im­meuble de la rue Mar­chande à Saint-Flour (Can­tal), pro­ba­ble­ment « dans la soi­rée du 27 oc­tobre, dans un cadre conju­gal », se­lon le sub­sti­tut du pro­cu­reur d’Au­rillac. Un Fran­çais a été in­cul­pé et écroué jeu­di à Da­kar (Sé­né­gal) après avoir pro­fé­ré des « in­jures » en­vers l’is­lam, a-t-on ap­pris hier. « Il a eu une al­ter­ca­tion avec son pa­tron et a pro­fé­ré des in­sultes en­vers le Pro­phète, le Co­ran et toute la com­mu­nau­té mu­sul­mane », a ex­pli­qué une source ju­di­ciaire, pré­ci­sant que les in­jures avaient été pro­fé­rées par SMS. Le Fran­çais a été pla­cé sous man­dat de dé­pôt à la prin­ci­pale pri­son de Da­kar, celle de Re­beuss. Au Sé­né­gal, l’is­lam est la re­li­gion de 90 % de la po­pu­la­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.