IBRA, c’est pas la joie

La star sué­doise par­tie à Man­ches­ter Uni­ted (An­gle­terre) est dans le dur. L’an­cien joueur du PSG connaît une pé­riode de di­sette in­édite, et son com­por­te­ment est loin d’être exem­plaire.

Le Parisien (Paris) - - FAITS DIVERS - JU­LIEN LAURENS

Tout avait pour­tant si bien com­men­cé. Jus­qu’à dé­but sep­tembre, Zla­tan Ibra­hi­mo­vic res­sem­blait comme deux gouttes d’eau à ce­lui de la sai­son der­nière, ce­lui qui avait por­té le PSG vers un nou­veau qua­dru­plé et se­coué la Ligue 1 avec 38 buts en 31 matchs de cham­pion­nat.

Pas­sé à Man­ches­ter Uni­ted (An­gle­terre) au coeur de l’été, pour re­trou­ver son an­cien ma­na­geur à l’In­ter Mi­lan (2008-2009) et goû­ter en­fin aux joutes de la Pre­mier League, le Sué­dois n’a pas eu be­soin d’une pé­riode d’adap­ta­tion. Ses dé­buts outre-Manche sont même idyl­liques : 5 buts en 5 matchs, toutes com­pé­ti­tions confon­dues dont un dé­ci­sif contre Lei­ces­ter lors du Com­mu­ni­ty Shield, le Tro­phée des cham­pions ver­sion an­glaise. Cé­lé­bré par les fans et ses par­te­naires, plé­bis­ci­té par les mé­dias, le Ibra ver­sion an­glaise marche alors dans les pas de ce­lui qui a ré­ga­lé le Parc des Princes pen­dant quatre sai­sons.

De­puis, le conte de fées a pris du plomb dans l’aile. Avec un seul but en 11 ren­contres, qui plus est contre le Pe­tit Pou­cet de la Ligue Eu­ro­pa, le Zo­rya Lu­hansk, le Sué­dois connaît une sé­rieuse baisse de ré­gime. Et la passe dé­ci­sive mer­cre­di dans le der­by face à Man­ches­ter Ci­ty (1-0) en League Cup n’a pas fait taire les in­quié­tudes. L’an­cien dé­fen­seur de Li­ver­pool Ja­mie Car­ra­gher, re­con­ver­ti en consul­tant, ne s’est pas pri­vé d’érein­ter le joueur des Red De­vils. Bien­tôt re­joint par l’an­cien To­ny Cas­ca­ri­no. « Il faut que Mou­rin­ho le mette sur le banc, il n’a plus sa place comme ti­tu­laire dans cette équipe. Il n’est pas as­sez bon et n’ap­porte pas as­sez. »

IL N’A PLUS MAR­QUÉ DE­PUIS 6 MATCHS, UNE PRE­MIÈRE DE­PUIS 2007

Le ma­na­geur por­tu­gais y a bien son­gé avant de se ra­vi­ser et de l’ali­gner dans son onze de dé­part hier après-mi­di contre Burn­ley (0-0). Une ren­contre où Ibra a en­core été très dé­ce­vant.

L’an­cien Pa­ri­sien n’a dé­sor­mais pas mar­qué lors des six der­niers matchs de cham­pion­nat, sa pire sé­rie de­puis 2007 avec l’In­ter. Pis, au­cun de ses 42 der­niers tirs au but n’a trou­vé le che­min des fi­lets quand son ex-com­père à la pointe de l’at­taque du PSG, l’Uru­guayen Edin­son Ca­va­ni, fait mouche avec 10 réa­li­sa­tions pour le même nombre de ten­ta­tives. Pour être juste, le faible ren­de­ment du Man­cu­nien s’ex­plique aus­si par la mau­vaise passe de MU : une seule vic­toire lors des sept der­niers matchs de cham­pion­nat (à 8 points dé­jà des lea­deurs, Man­ches­ter Ci­ty, Ar­se­nal et Li­ver­pool).

Pas ir­ré­pro­chable sur le ter­rain, Zla­tan vient de fran­chir la ligne jaune dans un do­maine où les An­glais savent être im­pi­toyables : ce­lui de la dis­ci­pline. Jusque-là, il avait pris soin de ne sur­tout pas nour­rir la presse an­glaise à scan­dales. Et sa vie plu­tôt bien ran­gée avec sa fa­mille à l’abri d’une su­perbe mai­son de 6 chambres équi­pée d’une pis­ciMar­seillais ne in­té­rieure, d’une salle de sport et d’un bar à cock­tail près d’Al­trin­cham dans la ban­lieue de Man­ches­ter, qu’il loue­rait pour la mo­dique somme de 18 000 € par se­maine, y ai­dait gran­de­ment. Mais pour la pre­mière fois, il s’est lais­sé al­ler contre Ci­ty en se tou­chant les par­ties in­times de ma­nière as­sez agres­sive après une al­ter­ca­tion avec Ni­co­las Ota­men­di, le dé­fen­seur ar­gen­tin des Ci­ti­zens.

La com­mis­sion de dis­ci­pline de la ligue va exa­mi­ner de plus près cet in­ci­dent, le pre­mier d’Ibra dans sa nou­velle pa­trie d’adop­tion, et pour­rait le sus­pendre. Après avoir ap­pré­cié ses bons cô­tés, les An­glais dé­couvrent son cô­té obs­cur et pro­vo­ca­teur. Ar­ri­vé en roi à Man­ches­ter Uni­ted, il n’a pour le mo­ment pas écrit une ligne de sa lé­gende.

Old Traf­ford (Man­ches­ter), hier. Ça ne sou­rit tou­jours pas pour Zla­tan Ibra­hi­mo­vic en Pre­mier League. Face à Burn­ley (0-0), le Sué­dois a en­core ra­té des oc­ca­sions de but.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.