La fête de la ci­trouille sé­duit trois Fran­çais sur dix

Le Parisien (Paris) - - SOCIÉTÉ - MARC LOMAZZI

TROP MAR­KE­TING, trop amé­ri­caine, de mau­vais goût… c’est peu dire qu’Hal­lo­ween, im­por­tée des Etats-Unis dans les an­nées 1980, ne fait tou­jours pas l’una­ni­mi­té. Mais « trois Fran­çais sur dix comptent par­ti­ci­per à la fête, ce qui fait tout de même beau­coup de monde », sou­ligne Cé­line Bracq, di­rec­trice gé­né­rale d’Odoxa. Avant tout des­ti­née aux en­fants pour 80 % des son­dés, la fête est ju­gée amu­sante (59 %), po­pu­laire (54 %) et, dans une moindre me­sure (39 %), comme une oc­ca­sion de dé­dra­ma­ti­ser la mort. « Les jeunes sont les plus en­thou­siastes et en­traînent leurs pa­rents, alors que les plus an­ciens re­prochent à Hal­lo­ween de sup­plan­ter la Tous­saint », pointe Cé­line Bracq. Hal­lo­ween, la païenne, va-t-elle dé­trô­ner la fête des morts ? 61 % des moins de 35 ans es­timent que les deux peuvent co­ha­bi­ter, tan­dis que 61 % des plus de 65 ans re­doutent de voir les Fran­çais dé­ser­ter les ci­me­tières le 1er no­vembre. Dans les faits, le rite n’est dé­jà plus sui­vi de fa­çon très as­si­due…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.