Le « pire réa­li­sa­teur du monde » jette l’éponge

Le Parisien (Paris) - - NOS COUPS DE COEUR CINÉMA -

Dans une in­ter­view ac­cor­dée au quo­ti­dien in­ter­na­tio­nal « Me­tro », le réa­li­sa­teur al­le­mand Uwe Boll, connu pour ses adap­ta­tions ca­la­mi­teuses sur grand écran de jeux vi­déo (« BloodRayne », « Alone in the Dark »), a an­non­cé qu’il met­tait un terme à sa car­rière ci­né­ma­to­gra­phique. La rai­son ? Un manque de moyens pour fi­nan­cer ses pro­chains films. Consi­dé­ré par beau­coup comme « le pire réa­li­sa­teur du monde », adepte de na­nars, Uwe Boll avait fait par­ler de lui en 2006 en af­fron­tant ses dé­trac­teurs jour­na­listes sur un ring de boxe.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.