UNE BOULEVERSANTE SIM­PLI­CI­TÉ

Le Parisien (Paris) - - TÉLÉVISION -

Notre coup de coeur de la ren­trée n’a be­soin ni de scènes d’ac­tion, ni d’en­quêtes po­li­cières, ni de créa­tures sur­na­tu­relles pour im­pres­sion­ner. « This

is Us », qui dé­barque en France dès ce soir sur Ca­nal + Sé­ries (20 h 50), re­pose sur un point de dé­part sim­plis­sime : c’est l’his­toire de dif­fé­rentes per­sonnes qui sont toutes nées le même jour. Grâce à cette idée presque ba­nale, la sé­rie ba­lade le té­lé­spec­ta­teur dans un pay­sage émo­tion­nel va­rié et bou­le­ver­sant d’hu­ma­ni­té.

Jack (Mi­lo Ven­ti­mi­glia) et Re­bec­ca (Man­dy Moore) sont sur le point d’avoir des tri­plés, ce qui an­nonce un ac­cou­che­ment à haut risque. A 30 ans, Ran­dall (Ster­ling K. Brown) veut ren­con­trer son père bio­lo­gique. Ke­vin (Jus­tin Hart­ley), lui, est un ac­teur qui car­tonne dans une sit­com ri­di­cule. Kate (Ch­ris­sy Metz), en­fin, ne sup­porte plus son obé­si­té et dé­cide de se prendre en main. A chaque per­son­nage son lot de dé­fauts et de traits at­ta­chants qui pro­voquent une in­croyable em­pa­thie. Il faut dire que les ac­teurs sont épa­tants et nous tirent fa­ci­le­ment les larmes.

Mé­lo­drame plein de nuances, la sé­rie « This is Us » touche au coeur sans ou­blier de prendre son pu­blic par sur­prise grâce à des re­bon­dis­se­ments in­at­ten­dus. « This is Us », le di­manche à 20 h 50 sur Ca­nal + Sé­ries. Man­dy Moore et Mi­lo Ven­ti­mi­glia in­carnent à l’écran un couple qui se pré­pare à un ac­cou­che­ment dif­fi­cile.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.