Tiens, re­voi­là Vincent Plan­té

L’ex du Red Star gar­dait les buts de Pois­sy hier

Le Parisien (Paris) - - ILE-DE-FRANCE - F.GI.

POIS­SY ACBB 2 0

les der­nières consignes à ses par­te­naires avant le coup d’en­voi. Ti­tu­la­ri­sé pour la pre­mière fois en CFA de­puis son ar­ri­vée cet été, Vincent Plan­té a mon­tré à Pois­sy la voie de sa pre­mière vic­toire de la sai­son (2-0) face à l’ACBB hier (les Yve­li­nois res­taient sur 4 nuls et 4 dé­faites). Avant que Piètre ne par­achève le suc­cès pis­cia­cais, l’an­cien por­tier du Red Star (L 2), où il en­traîne tou­jours les gar­diens jus­qu’à la ré­serve, a évi­té l’éga­li­sa­tion d’une belle cla­quette sur un tir de Cha­la­li.

Mais mal­gré plus de 300 matchs pros (avec Cannes, Caen, Saint-Etienne, Arles-Avi­gnon, Guin­gamp et le Red Star), ne comp­tez pas sur lui pour ti­rer la cou­ver­ture. « Je suis heu­reux de re­nouer avec la com­pé­ti­tion par une vic­toire, mais c’est notre es­prit col­lec­tif qui a fait notre force. J’ai eu un dé­but de match com­pli­qué et man­qué trois dé­ga­ge­ments, mais mes co­équi­piers m’ont mis en confiance », re­la­ti­vise ce­lui qui au­ra 36 ans le 19 no­vembre. Il n’avait plus joué de­puis presque un an.

L’an pas­sé, l’ex-ca­pi­taine au­do­nien avait per­du sa place avant de se faire opé­rer de l’épaule gauche. Re­qua­li­fié ama­teur de­puis le 1er oc­tobre, il sait ce que vit Sé­bas­tien Re­not, dé­si­gné n° 1 à la re­prise. « C’était le deal quand je suis ar­ri­vé, j’avais ac­cep­té, mais pas ab­di­qué. Je suis un com­pé­ti­teur dans l’âme. Séb a payé les pots cas­sés du dé­but de sai­son, mais je l’in­clus dans cette vic­toire », confie ce­lui qui pré­pare son di­plôme d’en­traî­neur.

Pois­sy, hier. Pour sa pre­mière ti­tu­la­ri­sa­tion avec Pois­sy, Vincent Plan­té a li­vré une belle pres­ta­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.