Pé­cresse dit « wel­come » aux tou­ristes

De­puis les at­taques ter­ro­ristes de 2015, les étran­gers boudent l’Ile-de-France. La pré­si­dente (LR) du con­seil ré­gio­nal vient d’an­non­cer une sé­rie de me­sures pour les sé­duire à nou­veau.

Le Parisien (Paris) - - RIVE GAUCHE - R.P. (AVEC AFP)

AT­TEN­TATS, IN­TEM­PÉ­RIES, grèves... Alors que la ré­gion pa­ri­sienne capte plus du quart de la consom­ma­tion tou­ris­tique en France (soit au­tour de 39 mil­liards par an), les pro­fes­sion­nels du tou­risme en Ilede-France ont per­du au moins 749,7 M€ de chiffre d’af­faires entre jan­vier et août. La pré­si­dente (LR) de la ré­gion ne déses­père pas de re­lan­cer cette in­dus­trie phare qui gé­nère plus de 260 000 emplois di­rects. Valérie Pé­cresse a donc an­non­cé hier dans « le JDD » plu­sieurs me­sures des­ti­nées à re­lan­cer la fré­quen­ta­tion tou­ris­tique de la ré­gion. « Le con­seil ré­gio­nal consa­cre­ra au to­tal plus de 23 M€ au sec­teur du tou­risme dans le bud­get 2017 », pré­voit-elle.

DES GUIDES VO­LON­TAIRES

Valérie Pé­cresse veut « dé­ployer » des étu­diants par­lant an­glais « sur les prin­ci­paux sites tou­ris­tiques ». Ces guides vo­lon­taires se­raient « char­gés d’in­for­mer les tou­ristes étran­gers ». Deux cents étu­diants se­ront re­cru­tés pour les fêtes de fin d’an­née et se­raient « ré­mu­né­rés sur la base lé­gale de l’in­dem­ni­té de stage, soit en­vi­ron 250 € net pour quinze jours ». Soit du 17 au 31 dé­cembre. Pé­cresse pré­voit au to­tal 1 000 vo­lon­taires du tou­risme pour l’été 2017.

« WEL­COME TO PA­RIS RE­GION »

Les tou­ristes pour­ront dé­sor­mais pré­pa­rer leur sé­jour en amont. Ils de­vront se connec­ter sur un site In­ter­net, bap­ti­sé Wel­come to Pa­ris Re­gion, qui doit être lan­cé en juin, et pour­ront « ache­ter des pres­ta­tions tou­ris­tiques » avant leur ar­ri­vée à Pa­ris. » Et un Ci­tyPass — à sa­voir un « ti­cket unique d’ac­cès aux trans­ports et aux sites tou­ris­tiques » — se­ra mis en place pour « sim­pli­fier la vie des tou­ristes ».

DES COURS D’AN­GLAIS

Valérie Pé­cresse sou­haite amé­lio­rer la pra­tique des langues étran­gères chez les pro­fes­sion­nels du tou­risme et pré­voit de fi­nan­cer no­tam­ment « des for­ma­tions pro­fes­sion­nelles et des ses­sions d’e-lear­ning ».

DES COM­MIS­SA­RIATS MO­BILES

La pré­si­dente de la ré­gion va si­gner une con­ven­tion avec le mi­nis­tère de l’In­té­rieur pour « dé­ployer des com­mis­sa­riats mo­biles sur les prin­ci­paux sites tou­ris­tiques à par­tir de jan­vier », fi­nan­cés par la ré­gion « à hau­teur d’un mil­lion d’eu­ros ». Pour évi­ter le terme « an­xio­gène » d’état d’ur­gence, elle pro­pose aus­si de mettre en place plu­tôt un « état de haute sé­cu­ri­té » per­ma­nent au­tour de règles concer­tées, pour « ras­su­rer da­van­tage ». Elle pré­cise avoir fait cette pro­po­si­tion « à tous les can­di­dats à la primaire de la droite ».

PAR­LER DE LA FRANCE EN MIEUX

Pour amé­lio­rer l’image de la France, Valérie Pé­cresse « ap­pelle la Ville de Pa­ris et les dé­par­te­ments fran­ci­liens à unir leurs ef­forts à ceux de la ré­gion pour lan­cer une cam­pagne de pro­mo­tion unique et in­édite par son am­pleur ».

« Le con­seil ré­gio­nal consa­cre­ra au to­tal plus de 23 M€ au sec­teur du tou­risme dans le bud­get 2017 », pré­cise l’élue.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.