La Poste tou­jours tim­brée d’Ha­vas

Deux ans de plus ! Les agences pu­bli­ci­taires Ha­vas Pa­ris et BETC ont à nou­veau rem­por­té le bud­get com­mu­ni­ca­tion de l’en­tre­prise.

Le Parisien (Paris) - - MARKETING ET COMMUNICATION - PAR

LE CHAM­PAGNE a dû cou­ler chez Ha­vas Pa­ris et BETC ! Après neuf mois de com­pé­ti­tion, la Poste vient d’an­non­cer qu’elle pour­sui­vait sa col­la­bo­ra­tion avec les deux agences pu­bli­ci­taires du groupe Bolloré, avec qui elle tra­vaille de­puis 2008. Une com­pé­ti­tion rem­por­tée à la barbe de Pu­bli­cis, l’autre géant pu­bli­ci­taire fran­çais et éter­nel ri­val du groupe Ha­vas. Le contrat, qui court pour au moins deux ans, concerne toutes les fi­liales de la Poste, à l’ex­cep­tion de la Banque Pos­tale qui elle, garde son agence M & C Saat­chi GAD.

Heu­reux ha­sard des ca­len­driers, Ha­vas Pa­ris pré­sen­tait la se­maine der­nière sa der­nière cam­pagne pour la Poste. Et plus exac­te­ment, le 3e vo­let de la sa­ga ini­tiée en 2014 dont le slo­gan reste « Plus proche, plus connec­tée, une nou­velle idée de La Poste ». Ob­jec­tif : illus­trer la ca­pa­ci­té du groupe pos­tal à pro­po­ser des nou­veaux pro­duits et ser­vices utiles pour sim­pli­fier le quo­ti­dien de tous les Fran­çais. Dé­cli­née de­puis le 30 oc­tobre, en films té­lé, presse, ra­dio, di­gi­tal et opé­ra­tions spé­ciales, la cam­pagne pré­sente deux ser­vices qui sim­pli­fient la vie au quo­ti­dien : l’ap­pli­ca­tion Di­gi­poste pour les par­ti­cu­liers et les ser­vices Cô­té Pro pour les pro­fes­sion­nels. Le film pu­bli­ci­taire « Le dé­jeu­ner » met ain­si en scène un père ten­tant de dis­sua­der son fils de prendre son in­dé­pen­dance au mo­tif qu’il ne réus­si­ra pas à gé­rer son

La nou­velle cam­pagne pré­sente deux ser­vices : Di­gi­poste et les ser­vices Cô­té Pro.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.