Et si l’Eu­rope vous don­nait un coup de main ?

Les aides eu­ro­péennes peuvent être sol­li­ci­tées au­près de la Com­mis­sion ou des ins­tances ré­gio­nales.

Le Parisien (Paris) - - BUSINESS PROSPECTIVE - PAR

QU’IL S’AGISSE DE FI­NAN­CER le dé­ve­lop­pe­ment d’un pro­jet in­no­vant ou la for­ma­tion des sa­la­riés, les aides de l’Union eu­ro­péenne sont ac­ces­sibles et va­riées, y com­pris pour les PME. Elles peuvent tout d’abord bé­né­fi­cier de sub­ven­tions ac­cor­dées dans le cadre de pro­grammes tels que Ho­ri­zon 2020, dont l’ou­til Ins­tru­ment PME fi­nance des pro­jets sé­lec­tion­nés sur ap­pel.

Pour dé­ve­lop­per son sys­tème de paie­ment en ligne et de pré­dic­tion de la fraude, PayP­lug a ain­si ob­te­nu 1,75 M€ de l’Eu­rope, en 2014. Grâce à ce­la, la start-up a em­bau­ché une ving­taine de per­sonnes. « L’avan­tage par rap­port à d’autres sources de fi­nan­ce­ment, c’est qu’il ne s’agit pas d’une avance rem­bour­sable et que ce­la se fait sans en­trée au ca­pi­tal », sou­ligne Ca­mille Tyan, le co-fon­da­teur.

Pour l’ob­te­nir, il faut consti­tuer un dos­sier so­lide. « On a fait ap­pel à un ex­pert, grâce au­quel on a eu l’idée d’al­ler cher­cher des rap­ports de l’Union con­cluant qu’il fal­lait aug­men­ter le nombre de PME ven­dant en ligne pour dé­ve­lop­per la crois­sance et que la crainte de la fraude consti­tuait un des freins au dé­ve­lop­pe­ment du com­merce en ligne. On ré­pon­dait donc tout à fait à un be­soin iden­ti­fié par l’Eu­rope », ex­plique l’en­tre­pre­neur.

Pour se ren­sei­gner, une liste de points de contacts na­tio­naux est dis­po­nible sur le site www.ho­ri­zon2020.gouv.fr. Il est aus­si pos­sible de contac­ter di­rec­te­ment la com­mis­sion eu­ro­péenne. « Il ne faut pas hé­si­ter à sol­li­ci­ter ses di­rec­tions gé­né­rales, les in­ter­lo­cu­teurs y sont en gé­né­ral très ac­ces­sibles », pré­cise Valérie Bui­sine, di­rec­trice gé­né­rale ad­jointe du ser­vice d’in­for­ma­tion sur les sub­ven­tions eu­ro­péennes, Wel­comEu­rope.

DES FONDS GÉ­RÉS LO­CA­LE­MENT

Les en­tre­prises peuvent aus­si sol­li­ci­ter des aides lo­ca­le­ment au­près des con­seils ré­gio­naux ou des Di­rec­tions ré­gio­nales des en­tre­prises de la concur­rence, de la consom­ma­tion, du tra­vail et de l’em­ploi (Direccte). Ces ins­ti­tu­tions gèrent les fonds struc­tu­rels eu­ro­péens comme le Fonds so­cial eu­ro­péen, qui in­ter­vient en prio­ri­té au­près des PME pour les ai­der à s’adap­ter aux mu­ta­tions du monde éco­no­mique.

Les pro­grammes et ou­tils de fi­nan­ce­ment eu­ro­péens étant nom­breux, une vi­site sur le site www.ac­cess2­fi­nance.eu per­met d’iden­ti­fier ceux aux­quels on peut pré­tendre. Mais les aides de l’Eu­rope sont aus­si in­di­rectes. Elle ap­porte ain­si sa ga­ran­tie aux banques et ins­ti­tu­tions qui ac­cordent des fi­nan­ce­ments aux en­tre­prises, no­tam­ment dans le cadre du pro­gramme COSME. Ce n’est pas aux en­tre­prises de la sol­li­ci­ter, mais rien n’em­pêche de rap­pe­ler l’exis­tence de ces ou­tils à son ban­quier pour ten­ter de le convaincre.

En­fin, sans même avoir à consti­tuer de dos­sier, il est tou­jours pos­sible d’uti­li­ser les ou­tils d’in­for­ma­tion et d’as­sis­tance de l’Union. Le ré­seau En­ter­prise Eu­rope net­work per­met ain­si de re­cher­cher des par­te­naires com­mer­ciaux ou tech­no­lo­giques, tan­dis que l’Eu­ro­pean IPR Help­desk ren­seigne les en­tre­pre­neurs en ma­tière de pro­prié­té in­tel­lec­tuelle. Vé­ri­table guide de l’Eu­rope des af­faires, la plate-forme « L’Eu­rope est à vous » four­mille d’in­for­ma­tions aus­si bien sur la créa­tion d’en­tre­prise dans l’Union que le dé­ta­che­ment de sa­la­riés…

Les PME peuvent bé­né­fi­cier de sub­ven­tions ac­cor­dées dans le cadre de pro­grammes eu­ro­péens.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.