BERNARDORNARDO SI SIL­VA - PAS­TORE

Le Parisien (Paris) - - FOOTBALL -

AVEC BER­NAR­DO SIL­VA (22 ans) et Ja­vier Pas­tore (27 ans), on touche à ce qui se fait de mieux sur le plan tech­nique si l’on ex­cepte Verratti. « Ber­nar­do Sil­va est très fa­cile tech­ni­que­ment et pos­sède une forme de to­ni­ci­té qua­si élec­trique, confirme Omar Da Fon­se­ca, l’an­cien at­ta­quant au­jourd’hui consul­tant de BeIN Sports. La res­pon­sa­bi­li­té de créer du jeu lui re­vient moins qu’à un Pas­tore, le­quel a une vi­sion

du jeu su­pé­rieure et voit les choses avant les autres. Mais l’Ar­gen­tin est ir­ré­gu­lier, sou­vent bles­sé (NDLR : seule­ment 15 matchs

cette sai­son), et s’il n’ar­rive pas à pas­ser un cap ra­pi­de­ment, on pour­ra par­ler de gâ­chis. » Tout l’in­verse du gau­cher por­tu­gais qui évo­lue sur des stan­dards éle­vés cette sai­son (44 matchs, 9 buts, 8 passes dé­ci­sives) et pos­tule pour le titre de meilleur joueur de Ligue 1.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.