Y a-t-il une main cri­mi­nelle der­rière l’in­cen­die ?

Le feu qui a ra­va­gé un ap­par­te­ment jeu­di en fin de jour­née reste un mystère. Au­cune vic­time n’est à dé­plo­rer.

Le Parisien (Paris) - - VOTRE DEPARTEMENT -

te, at­ten­daient de com­pi­ler pre­miers té­moi­gnages et ré­sul­tats des pré­lè­ve­ments des tech­ni­ciens du la­bo­ra­toire cen­tral de la pré­fec­ture de po­lice. « A ce stade-là, on n’écarte pas la piste cri­mi­nelle, ex­plique une source po­li­cière. Il y a des zones d’ombre. » Jeu­di à 16 heures, l’in­cen­die s’est dé­cla­ré dans cet ap­par­te­ment du 1e étage d’un im­meuble du bailleur so­cial RIVP, place de l’am­phi­théâtre (XIVe), juste der­rière la gare Mont­par­nasse. Il n’a pas fait de vic­times. Et il n’y avait per­sonne à l’in­té­rieur. « On n’a pas le scé­na­rio d’un court-cir­cuit ou d’une per­sonne en­dor­mie avec sa ci­ga­rette. Et le fait qu’il n’y ait per­sonne de­dans in­ter­roge », pour­suit cette source.

La lo­ca­taire en titre de cet ap­par­te­ment HLM, une vieille dame de 80 ans, était ab­sente. Mais d’après les té­moi­gnages, il semble que les lieux étaient oc­cu­pés par d’autres lo­ca­taires avec en­fants. 40 pom­piers de la BSPP (Bri­gade de sa­peurs-pom­piers de Pa­ris) ont été mo­bi­li­sés de 16 h 50 jus­qu’à tard dans la soi­rée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.