La SNCF s’at­taque au bruit des trains

L’en­tre­prise va ins­tal­ler quinze sta­tions acous­tiques afin de me­su­rer le vo­lume so­nore gé­né­ré par l’ac­ti­vi­té fer­ro­viaire mais éga­le­ment l’ef­fi­ca­ci­té de cer­tains amé­na­ge­ments dé­jà réa­li­sés dans ce sens en Ile-de-France.

Le Parisien (Paris) - - TRANSPORTS - GRÉ­GO­RY PLESSE

est une pre­mière. SNCF Ré­seau et Bruit­pa­rif ont si­gné une conven­tion pour l’ins­tal­la­tion de quinze sta­tions de me­sure du bruit aux abords du ré­seau SNCF en ré­gion pa­ri­sienne au cours des trois pro­chaines an­nées. L’ob­jec­tif, c’est tout d’abord d’éta­blir un diag­nos­tic pré­cis des nui­sances gé­né­rées par les 7 000 trains qui sillonnent chaque jour l’Ile-de-France, mais aus­si d’éva­luer l’im­pact de cer­tains amé­na­ge­ments et tra­vaux réa­li­sés dans le but de ré­duire le bruit gé­né­ré par l’ac­ti­vi­té fer­ro­viaire.

Les pre­mières sta­tions acous­tiques, dont l’en­semble des don­nées col­lec­tées se­ront mises en ligne sur le site re­seau.sncf.bruit­pa­rif.fr, se­ront opé­ra­tion­nelles d’ici au deuxième tri­mestre 2017 sur trois sites. A Vanves-Ma­la­koff (Hautsde-Seine), où les sta­tions exis­tantes vont être ren­for­cées pour mieux ana­ly­ser le bruit gé­né­ré par le tech­ni­centre des TGV. A Ver­sailles (Yve­lines), les so­no­mètres per­met­tront d’éta­blir si les tra­vaux d’in­so­no­ri­sa­tion du pont mé­tal­lique de la rue des Chan­tiers ont été ef­fi­caces, tout comme à la gare de triage de Dran­cy (Seine-Saint-De­nis) où va être éva­lué le dis­po­si­tif de ré­duc­tion du bruit de frei­nage des trains mis en place il y a peu « Le bruit en Ile-de-France est de­ve­nu un en­jeu ma­jeur, rap­pelle Di­dier Bense, di­rec­teur gé­né­ral de SNCF Ré­seau en Ile-de-France. Ce n’est pas l’ac­ti­vi­té fer­ro­viaire qui est la plus grande source de nui­sances, néan­moins il nous semble im­por­tant de nous en­ga­ger sur ce ter­rain. Avec l’Etat, l’ADEME, l’Agence de l’en­vi­ron­ne­ment et de la maî­trise de l’éner­gie et la ré­gion, nous al­lons in­ves­tir 20 M€ entre 2017 et 2019 pour lut­ter contre les nui­sances so­nores ». D’après Bruit­pa­rif, il y a en Ile-deF­rance 110 000 per­sonnes vic­times du bruit fer­ro­viaire. C’est quatre fois moins que le nombre de Fran­ci­liens ex po s é s a u br u i t de s av io n s (420 000 per­sonnes) et quinze fois moins que ceux ex­po­sés au bruit des voi­tures (1,5 mil­lion).

Sté­phane Beau­det, vice-pré­sident du con­seil ré­gio­nal char­gé des trans­ports, a à ce su­jet rap­pe­lé que la ré­gion avait pas­sé un ac­cord avec l’Etat, dans le cadre du plan route, pour po­ser un en­ro­bé an­ti­bruit sur l’A 6 au ni­veau de l’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne), où l’au­to­route est en deux fois cinq voies, en fai­sant l’axe le plus large d’Eu­rope.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.