Vous avez dit fonc­tion­naire ?

Le Parisien (Paris) - - POLITIQUE -

I ma­gi­nez

une en­tre­prise qui au cours de ces quinze der­nières an­nées a em­bau­ché, en moyenne, 3 650 per­sonnes… par mois ! C’est le tour de force cau­che­mar­desque réa­li­sé par les res­pon­sables des seules col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales, dé­par­te­ments, mé­tro­poles, ré­gions et syn­di­cats in­ter­com­mu­naux, entre autres. 657 000 per­sonnes au to­tal entre 2000 et 2015. Un ver­tige alors que la loi Che­vè­ne­ment de 1999 devait au contraire per­mettre de ra­tio­na­li­ser les couches du mil­le­feuille. C’est la faillite de la dé­cen­tra­li­sa­tion à la fran­çaise, mi­née par le clien­té­lisme, qui plombe les comptes de l’Etat. Pas les fonctionnaires dont le pays a vrai­ment be­soin comme les hos­pi­ta­liers ou la po­lice, dont le nombre est, lui, dan­ge­reu­se­ment stable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.