Des thé­ra­pies hy­per­ci­blées

Le Parisien (Paris) - - SANTÉ -

Ti­rer le por­trait gé­né­tique des cel­lules can­cé­reuses pour mieux les trai­ter. Dans une étude pu­bliée sa­me­di dans la pres­ti­gieuse re­vue « Can­cer Dis­co­ve­ry », des équipes de re­cherche de Gus­tave-Rous­sy, à Ville­juif (Val-de-Marne), de l’In­serm et de l’uni­ver­si­té Pa­ris-Sud ont dé­mon­tré pour la pre­mière fois l’ef­fi­ca­ci­té des thé­ra­pies ci­blées sur de nom­breux types de can­cer.

Con­crè­te­ment, au lieu de dé­ci­der du trai­te­ment en fonc­tion de l’or­gane tou­ché (pou­mon, sein…) et du stade d’avan­ce­ment de la ma­la­die, les cher­cheurs ont com­men­cé par dres­ser une carte d’iden­ti­té gé­né­tique très pré­cise de la tu­meur à par­tir d’une biop­sie.

Le pro­fes­seur Jean-Charles So­ria, chef du dé­par­te­ment de l’in­no­va­tion thé­ra­peu­tique et des es­sais pré­coces de Gus­tave-Rous­sy, ex­plique : « Chez en­vi­ron la moi­tié des pa­tients, nous avons trou­vé des mu­ta­tions contre les­quelles il est pos­sible d’agir », grâce à des mé­di­ca­ments in­no­vants. « Au fi­nal, en­vi­ron un quart des pa­tients a pu re­ce­voir une thé­ra­pie ci­blée, et chez 33 % de ces pa­tients ce­la a frei­né la ma­la­die », pour­suit-il.

Bap­ti­sée Mos­ca­to, cette étude a concer­né un mil­lier de pa­tients at­teints d’un can­cer avan­cé, qui conti­nuait à pro­gres­ser mal­gré les trai­te­ments. Cer­tains sont encore en vie trois ans après le trai­te­ment. Ba­rack Oba­ma, l’an­cien pré­sident amé­ri­cain, avait réus­si à les pri­ver d’ac­cès aux ar­mu­re­ries. Les per­sonnes souf­frant de troubles men­taux aux Etats-Unis ont le droit à nou­veau de s’ache­ter une arme à feu. Le Sé­nat amé­ri­cain vient d’abro­ger le dé­cret qui leur en in­ter­di­sait d’en pos­sé­der. « Ce texte stig­ma­tise des gens qui ont des pro­blèmes », a ar­gu­men­té Mitch McCon­nell, sé­na­teur du Ken­tu­cky et fa­rouche op­po­sant à toute ré­gle­men­ta­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.