« Re­mé­dier au­manque de dé­ve­lop­peurs »

Co­fon­da­trice d’Ave­ka­pe­ti

Le Parisien (Paris) - - ÉCO -

« Ave­ka­pe­ti est une can­tine en ligne col­la­bo­ra­tive. La start-up, lan­cée en sep­tembre, per­met aux sa­la­riés d’en­tre­prises de com­man­der en ligne sur le site Ave­ka­pe­ti.com de bons re­pas mai­son pré­pa­rés par des ha­bi­tants de son quar­tier (pères ou mères au foyer, re­trai­tés, chô­meurs…). Ce sont les cor­dons bleus eux-mêmes qui livrent en per­sonne leurs plats et en dé­fi­nissent le prix. Nous sommes deux as­so­ciés, un sta­giaire et une per­sonne en free­lance. »

For­ma­tion. « On a mis un an et de­mi à lan­cer notre concept parce qu’on ne trou­vait pas de bon dé­ve­lop­peur Web pour conce­voir le site In­ter­net. Nous avons no­tam­ment per­du six mois avec un co­deur trou­vé via une plate-forme, mais il n’avait tout sim­ple­ment pas les com­pé­tences né­ces­saires. Et lors­qu’on trouve la perle rare, elle est sou­vent très convoi­tée et chère. »

« Les bons dé­ve­lop­peurs Web et mo­bile sont des mé­tiers en ten­sion avec une de­mande bien su­pé­rieure à l’offre. Tran­si­tion nu­mé­rique oblige, start-up, grands groupes, PME… Toutes les en­tre­prises en ont be­soin. Com­ment comp­tez­vous y re­mé­dier ? Comp­tez-vous mo­di­fier le sys­tème édu­ca­tif en ce sens en for­mant les jeunes dès le col­lège ou le ly­cée, ou bien créer des écoles pu­bliques dé­diées au code comme l’Ecole 42 ? »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.