Le Pen rêve d’un se­cond tour avec lui

Le Parisien (Paris) - - FAIT DU JOUR - O.B.

HA­RO SUR MA­CRON, « le can­di­dat du sys­tème, des mé­dias ! » pi­lonne de­puis des se­maines Ma­rine Le Pen. Pour la pa­tronne du FN, at­ta­quer le can­di­dat d’En Marche ! c’est l’ins­tal­ler comme ad­ver­saire prin­ci­pal pour le se­cond tour. « C’est jus­te­ment l’ob­jec­tif », dé­crypte un de ses lieu­te­nants, qui contrai­re­ment à ce qu’in­diquent les son­dages, reste per­sua­dé que la par­tie se­ra plus ai­sée en cas de duel Ma­cron - Le Pen au se­cond tour, que dans une hy­po­thèse Fillon - Le Pen. Alors dans sa stra­té­gie, au-de­là du tra­di­tion­nel bloc droite contre gauche, Ma­rine Le Pen en­tend op­po­ser dans cette cam­pagne les « mon­dia­listes », qui se­raient re­pré­sen­tés se­lon elle par Em­ma­nuel Ma­cron, aux « pa­triotes », qu’elle dit in­car­ner. Un can­di­dat qu’elle qua­li­fie par ailleurs de « fi­lan­dreux », et dont elle moque sou­vent « le dis­cours creux », « avec des phrases dont on ne com­prend ja­mais rien ». « C’est le Jean-Claude Van Damme de la po­li­tique ! » a-t-elle mo­qué ré­cem­ment en mee­ting à Lille.

Ma­rine Le Pen veut op­po­ser dans cette ca­mapgne les « mon­dia­listes » aux « pa­triotes ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.