Vers la fin des­del­phi­na­riums ?

La pu­bli­ca­tion de l’ar­rê­té qui dé­fi­nit les condi­tions de cap­ti­vi­té des cé­ta­cés a été re­pous­sée.

Le Parisien (Paris) - - SOCIÉTÉ - CO­RA­LIE GARANDEAU

les dau­phins vont-ils pou­voir en­fin res­pi­rer ? Au bout de vingt mois de dis­cus­sions, le très at­ten­du ar­rê­té sur « les règles de fonc­tion­ne­ment des éta­blis­se­ments dé­te­nant des cé­ta­cés » at­tend tou­jours sa pu­bli­ca­tion au « Jour­nal of­fi­ciel ».

D’après nos in­for­ma­tions, elle était pré­vue au­jourd’hui. Mais c’était sans comp­ter sur un énième « re­bon­dis­se­ment », se­lon la fon­da­tion Droit ani­mal, éthique et sciences (LFDA), qui mi­lite pour la fin de la cap­ti­vi­té des orques et des dau­phins dans les parcs zoo­lo­giques.

La mi­nistre de l’Eco­lo­gie, Sé­go­lène Royal, a dé­ci­dé de « re­faire un tour de table avec les ONG pour ob­te­nir un ar­rê­té plus am­bi­tieux », se­lon son ca­bi­net. « Tout ce qu’on peut es­pé­rer, c’est que le texte soit re­tar­dé pour abou­tir à une in­ter­dic­tion com­plète des del­phi­na­riums », com­mente Jean-Fran­çois Le­gueule, de la fon­da­tion 30 Mil­lions d’amis.

Plu­sieurs ONG, comme C’est As­sez ou One Voice, ont par­ti­ci­pé aux « nom­breuses consul­ta­tions » or­ga­ni­sées par le mi­nis­tère de l’En­vi­ron­ne­ment et por­tées par sa se­cré­taire d’Etat, Bar­ba­ra Pom­pi­li. La pre­mière ver­sion de l’« ar­rê­té del­phi­na­rium », qui cir­cule au­près des ac­teurs consul­tés, pré­voyait cer­taines avan­cées, se­lon les as­so­cia­tions.

Ce texte, que nous avons pu consul­ter, re­pre­nait des demandes comme l’in­ter­dic­tion des contacts entre le pu­blic et les ani­maux, ce qui met­tait fin à la pos­si­bi­li­té de na­ger avec les dau­phins, comme on peut le faire au Ma­ri­ne­land (An­tibes). Il pré­voyait éga­le­ment la mise en place de zones d’ombre pour évi­ter aux ani­maux d’être brû­lés par le so­leil et pro­hi­bait l’uti­li­sa­tion du chlore dans l’eau.

Les as­so­cia­tions de dé­fense des ani­maux voyaient aus­si sa­tis­faites leur de­mande d’aug­men­ta­tion d’un tiers du vo­lume des bas­sins.

Ce qui au­rait né­ces­si­té des tra­vaux « très coû­teux » dans les 4 del­phi­na­riums fran­çais. Un in­ves­tis­se­ment que le di­rec­teur du Parc As­té­rix se di­sait tou­te­fois prêt à as­su­mer. « Un vi­si­teur sur deux vient voir le del­phi­na­rium », rap­pelle Ni­co­las Kre­mer.

Au t a n t d e d i s p o s i t i o n s au­jourd’hui en sus­pens. Sé­go­lène Royal, qui était en dé­place- ment hier à Mo­na­co, a-t-elle été ins­pi­rée par l’ac­cord qu’elle vient de si­gner pour pro­té­ger les cé­ta­cés en Mé­di­ter­ra­née ? Les très nom­breuses ré­ac­tions is­sues de la con­sul­ta­tion pu­blique pour­raient l’in­ci­ter à pu­blier un texte « qui aille plus loin », es­time la LFDA. « Toutes les as­so­cia­tions de­mandent la même chose : la fin de la cap­ti­vi­té des cé­ta­cés », in­siste Flo­rian Sigronde, char­gé de mis­sion de l’ONG. Mais à trois se­maines du pre­mier tour de la pré­si­den­tielle, le temps presse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.