Flo do­pé par l’ap­pé­tit de Ber­trand

Le Parisien (Paris) - - VIE QUOTIDIENNE -

Groupe Flo — qui pos­sède les res­tau­rants Hip­po­po­ta­mus, Bis­tro ro­main, Ta­vernes de Maître Kan­ter et plu­sieurs bras­se­ries pa­ri­siennes — s’est en­vo­lé à la Bourse de Pa­ris ven­dre­di. Alors que l’ac­tion ne ces­sait de bais­ser de­puis plu­sieurs se­maines, elle a bon­di de près de 40 % pour s’éta­blir à 1,43 € ven­dre­di soir. Pour­quoi ce sou­dain re­bond ? Grâce à l’an­nonce d’une pos­sible re­prise par un pro­fes­sion­nel du sec­teur. « Le groupe a re­çu une offre de Groupe Ber­trand dont les termes et condi­tions sont en ce mo­ment exa­mi­nés par Groupe Flo et son ac­tion­naire Fi­nan­cière Flo », met en avant le la­co­nique com­mu­ni­qué.

Si au­cun prix, pé­ri­mètre ni dé­lai de re­prise n’est avan­cé, les in­ves­tis­seurs font confiance au flair de l’am­bi­tieux Au­ver­gnat Oli­vier Ber­trand. A la tête de Bur­ger King en France et dé­jà pro­prié­taire du sa­lon de thé An­ge­li­na, des fast-foods Bert’s, de la bras­se­rie Lipp, des chaînes Au bu­reau ou Ca­fé Leffe, l’homme vient d’ava­ler Quick. Géant ma­lade de la res­tau­ra­tion avec 300 res­tau­rants et 4 700 sa­la­riés, Groupe Flo a déses­pé­ré­ment besoin d’ar­gent frais. Son chiffre d’af­faires a re­cu­lé de 9,5 % en 2016 (266,5 M€) et sa dette s’élève à 90 M€. Hier soir, l’ac­tion a clô­tu­ré à 1,30 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.