LAFRANCE ADORE LESVÉHICULESUTILITAIRES

De la four­gon­nette au pick-up, du die­sel à l’élec­trique, l’offre des vé­hi­cules uti­li­taires (VU) se di­ver­si­fie un peu plus chaque an­née. Les en­tre­prises adhèrent et les ventes re­partent, pla­çant la France en tête des ventes en Eu­rope.

Le Parisien (Paris) - - SUPPLEMENT -

Après l’ef­fon­dre­ment des ventes au tour­nant des an­nées 2010, la re­mon­tée a été dif­fi­cile. L’an pas­sé, le mar­ché a en­fin re­trou­vé le sou­rire en dé­pas­sant les 408 000 im­ma­tri­cu­la­tions dans le pays. S’il ne faut pas s’at­tendre à un mi­racle en 2017 (pas de nou­veau Re­nault Kan­goo ou Peu­geot Part­ner pour boos­ter les ventes), l’uti­li­taire pour­rait quand même connaître de beaux jours grâce à la di­ver­si­fi­ca­tion du mar­ché. L’ou­ver­ture de la ré­cu­pé­ra­tion de la TVA sur l’es­sence de­vrait per­mettre aux ar­ti­sans qui roulent moins de 15 000 km par an d’aban­don­ner le ga­zole pour des vé­hi­cules au car­bu­rant moins dé­crié et moins oné­reux à l’achat et à l’usage.

Sur le mar­ché des pick-up, l’ar­ri­vée de marques comme Re­nault ou Mer­cedes-Benz de­vrait confor­ter le sec­teur por­teur de l’uti­li­taire pra­tique et sym­pa­thique dont les avan­tages fis­caux sont in­dis­cu­tables : ré­cu­pé­ra­tion de la TVA, pas de TVS (taxe sur les vé­hi­cules de so­cié­té) ou de ma­lus éco­lo­gique. Idem pour l’élec­trique et l’hy­bride. L’in­té­rêt pour les automobiles al­ter­na­tives concerne dé­sor­mais aus­si les pro­fes­sion­nels, qui sou­haitent des vé­hi­cules ef­fi­cients et éco- logiques. En­fin, la com­mer­cia­li­sa­tion du nou­veau Volks­wa­gen Craf­ter de­vrait en­clen­cher un re­gain d’in­té­rêt pour les grands four­gons et in­ci­ter les autres construc­teurs à re­nou­ve­ler leur gamme. En route pour un pre­mier tour d’ho­ri­zon du monde du VU en 2017.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.