Ala­ren­con­tre­du­nou­veauC­raf­ter

Elu l’hi­ver der­nier « In­ter­na­tio­nal Van of year 2017 », la qua­trième gé­né­ra­tion du grand uti­li­taire Volks­wa­gen ar­rive en conces­sions. Nous l’avons tes­té pour vous sur les routes du Var.

Le Parisien (Paris) - - SUPPLEMENT -

ntre Volks­wa­gen et Mer­cedes, le di­vorce est consom­mé. Les deux géants ne fa­bri­que­ront plus en­semble leurs grands uti­li­taires. Volks­wa­gen tra­vaille dé­sor­mais seul. Il a même construit en Po­logne une usine spé­cia­le­ment dé­diée à son Craf­ter. Dis­po­nible d’ici six mois en confi­gu­ra­tion trac­tion, pro­pul­sion ou 4 x 4 avec roues simples ou ju­me­lées, ce­lui-ci est pro­po­sé en trois lon­gueurs (jus­qu’à 7,39 m) et trois hau­teurs (jus­qu’à 2,80 m). Sa ca­pa­ci­té de char­ge­ment va­rie, se­lon les ver­sions, de 3 à 5,5 t. Un mo­dèle double ca­bine à pla­teau est aus­si au ca­ta­logue. go­no­mie est plus celle d’une voi­ture que d’un ca­mion, ce qui est très plai­sant. Et si la po­si­tion de conduite est haute, les ef­fets désa­gréables dus à la prise de rou­lis sont com­pen­sés par le confort des sièges sus­pen­dus et ré­glables. Ils ont été cer­ti­fiés par l’AGR, l’as­so­cia­tion al­le­mande pour la san­té du dos. Après un par­cours de 100 km, les ef­fets sont im­mé­dia­te­ment res­sen­tis : une fa­tigue de conduite li­mi­tée par l’ab­sence de cour­ba­tures. Pour la sé­cu­ri­té, le Craf­ter re­çoit un sys­tème in­édit de com­pen­sa­tion des vents la­té­raux qui as­sure une te­nue de route im­pec­cable. Ques­tion vo­lume, le nou­veau Volks­wa­gen met à dis­po­si­tion 11,3 m3. C’est lar­ge­ment de quoi ré­pondre au besoin d’un ar­ti­san ou d’un ser­vice de li­vrai­son ou de mes­sa­ge­rie. Si comme sur tous les four­gons les portes ar­rière s’ouvrent très lar­ge­ment, la bonne sur­prise est la porte la­té­rale cou­lis­sante. Ou­verte sur une lar­geur de 1,31 m, elle a été conçue pour per­mettre de faire en­trer des eu­ro­pa­lettes à la taille stan­dard de 1,2 m.

Si le Volks­wa­gen Craf­ter mé­rite son titre de « In­ter­na­tio­nal Van of the Year 2017 », il y a un tou­te­fois un bé­mol : son prix. A 32 700 € HT en ver­sion Bu­si­ness Line +, le fourgon est plus cher que ses concur­rents ha­bi­tuels. Mais le construc­teur jus­ti­fie son prix par sa qua­li­té et sa fia­bi­li­té. Il an­nonce en ef­fet une vi­dange tous les 50 000 km et une cour­roie de dis­tri­bu­tion à rem­pla­cer tous les 200 000 km.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.