Sa mère lui a trou­vé les adresses

Le Parisien (Paris) - - SOCIÉTÉ -

à la nais­sance de To­by, que je m’in­quié­te­rais un jour de trou­ver une adresse au Sud-Sou­dan ! » ri­gole Sa­bine. Pour­tant, elle l’a fait. Pour ai­der son fils dans son pro­jet d’écrire au monde en­tier, la ma­man est de­ve­nue chas­seuse de contacts. Elle a en­voyé des di­zaines de mails à des écoles, des mu­sées, des as­so­cia­tions hu- ma­ni­taires, des connais­sances. « J’ai d’abord cher­ché par­mi mes amis, et leurs amis, des cor­res­pon­dants d’ac­cord pour re­ce­voir une lettre de To­by. Et le bouche-à-oreille a bien fonc­tion­né : c’est la preuve que la gen­tillesse est une qua­li­té très par­ta­gée dans le monde. »

Ma­gie des ré­seaux so­ciaux : la page Fa­ce­book sur la­quelle Sa­bine ra- contait leur aven­ture épis­to­laire est de­ve­nue, du jour au len­de­main, un hit dans le mi­lieu très connec­té des voya­geurs. « Tout à coup, on s’est mis à re­ce­voir des cen­taines de mes­sages, ra­conte Sa­bine. C’était un peu fou ! »

Mor­gane, une Lil­loise de 28 ans amou­reuse des voyages, a ain­si of­fert son adresse au pe­tit gar­çon, heu­reuse de re­ce­voir dans sa boîte autre chose que de tristes fac­tures. « Une lettre ma­nus­crite, c’est très per­son­nel, in­time, ex­plique-t-elle. On a vrai­ment l’im­pres­sion de par­ler à quel­qu’un. »

To­by l’a ques­tion­née sur sa vie. Elle lui a ré­pon­du par une longue mis­sive, par­lant d’elle et de Lille (Nord), avec force dé­tails.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.