C

Le Parisien (Paris) - - LOISIRS -

ette fois-ci, Ch­ris­tian Cla­vier ne nous fait pas rire. Pire, il nous laisse aba­sour­dis, scan­da­li­sés. Réa­li­sé par Phi­lippe de Chau­ve­ron, qui avait si­gné le car­ton « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? », « A bras ou­verts » as­signe au co­mé­dien le rôle de Jean-Etienne Fou­ge­role, un écri­vain de gauche. Lors d’une émis­sion té­lé­vi­sée, un po­li­ti­cien d’ex­trême droite le dé­fie : Fou­ge­role se dit prêt à ac­cueillir chez lui une fa­mille rom « dans le be­soin ». Le soir même, Ba­bik (Ary Abit­tan) dé­barque au por­tail de la somp­tueuse pro­prié­té de l’in­tel­lec­tuel, flan­qué de sa ca­ra­vane et de sa fa­mille. rents de nous. » Mais le scé­na­rio ne va pas lui fa­ci­li­ter la tâche.

Car plus le film avance, plus Ba­bik de­vient violent et sa fa­mille en­va­his­sante. Le chef dé­gaine un mar­teau dès qu’on le contra­rie. Sur­tout lors­qu’on ap­proche sa fille, dont il couve l’hy­men. « On n’est pas au Moyen Age ! » com­mente Fou­ge­role. Mais Ba­bik et les siens font les pou­belles, la manche et dé­robent même une cou­ronne de fleurs dans un ci­me­tière. Lorsque les Fou­ge­role les ré­pri­mandent d’un : « Plus de men­di­ci­té, plus de vols », Ba­bik s’étrangle : « Et on fait quoi, alors ? »

« On ne rit pas de la mi­sère des autres », adresse Fou­ge­role à son épouse… Dom­mage que le réa­li­sa­teur n’ait pas écou­té son per­son­nage. Le der­nier tiers d’« A bras ou­verts » en­fonce le clou… Et pen­dant que le « rêve d’in­té­gra­tion » de l’écri­vain est mé­tho­di­que­ment sac­ca­gé, il y en a un qui se ré­gale : l’élu d’ex­trême droite.

Avec de la ten­dresse et de l’em­pa­thie, le film au­rait peu­têtre évi­té le ra­cisme. Mais Ba­bik et sa fa­mille sont de plus en plus ré­pu­gnants, an­ti­pa­thiques, même ef­frayants. Bros­ser une image aus­si dé­tes­table d’une com­mu­nau­té dé­jà lar­ge­ment stig­ma­ti­sée s’avère d’au­tant plus cho­quant que le propos est por­té par un réa­li­sa­teur très po­pu­laire. Et par l’un des co­mé­diens fran­çais les plus ta­len­tueux — éga­le­ment co­pro­duc­teur de cette « co­mé­die » qui n’a vrai­ment rien de drôle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.