Guerre in­té­rieure

Le Parisien (Paris) - - FAIT DU JOUR -

On au­rait ai­mé que les femmes ne sombrent pas, elles aus­si, corps et âme dans la ra­di­ca­li­té de la secte des as­sas­sins de Daech. Parce qu’une femme donne la vie, pas la mort. Ces jeunes femmes, par­fois mi­neures, de quoi rêvent-elles ? De princes char­mants disent les en­quê­teurs. Et de sé­cu­ri­té. Plu­tôt pa­ra­doxal d’al­ler se ré­fu­gier en zone de guerre. La guerre in­té­rieure de ces jeunes femmes doit donc être en­core plus as­sour­dis­sante que le va­carme des bombes et la bar­ba­rie quo­ti­dienne du sang ver­sé jus­qu’à l’écoeu­re­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.