L’homme qui tombe à pic

Le Parisien (Paris) - - QQR -

Grâce à un pro­gramme in­for­ma­tique ré­vo­lu­tion­naire, l’ar­mée amé­ri­caine peut en­voyer dans le pas­sé un de ses en­quê­teurs, qui se re­trouve dans le corps d’un homme, pen­dant les huit der­nières mi­nutes pré­cé­dentes. Le ca­pi­taine Ste­vens (Jake Gyl­len­haal,

en fait l’ex­pé­rience, en se ré­veillant à bord d’un train, juste avant son ex­plo­sion dans un at­ten­tat à la bombe… De­puis « Un jour sans fin », Hol­ly­wood adore re­mon­ter le temps pour ten­ter d’en­rayer la marche du des­tin. Un exer­cice qui oblige à une pré­ci­sion d’hor­lo­ger cô­té scé­na­rio et construc­tion, si on ne veut pas perdre le té­lé­spec­ta­teur par ex­cès de com­plexi­té ou par en­nui. « Source Code » s’en ac­quitte à mer­veille, s’of­frant même le luxe de mê­ler une in­trigue amou­reuse à son brillant sus­pense fan­tas­tique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.