Alors qu’ils dé­noncent un « en­fer » quo­ti­dien, les voi­sins de la salle de shoot exigent le dé­mé­na­ge­ment de la struc­ture. Et veulent lan­cer une pro­cé­dure ju­di­ciaire à l’en­contre des pou­voirs pu­blics.

Le Parisien (Paris) - - LE JOURNAL DE PARIS -

« me­su­rettes to­ta­le­ment in­adap­tées à l’am­pleur du pro­blème ». « On sa­cri­fie ce quar­tier et on mé­prise ceux qui y vivent, s’in­digne un membre du col­lec­tif. Ja­mais il n’y a eu au­tant de toxi­co­manes dans nos rues. Les consom­ma­teurs af­fluent de par­tout, ac­com­pa­gnés de chiens qui aboient sans ar­rêt, se piquent sous nos yeux, dans les voi­tures dont ils forcent les ser­rures, dans les halls d’im­meuble, alors qu’il était an­non­cé que les gens at­ten­dant l’en­trée dans la salle se re­grou­pe­raient dans la cour du bâ­ti­ment. »

« Le soir, pour­suit-il, les tra­fi­quants viennent en voi­ture ap­pro­vi­sion­ner les toxi­co­manes, qui sont consti­tués en clans, et se battent entre eux. Deux scènes d’une vio­lence in­croyable ont dé­jà eu lieu les 26 fé­vrier et 28 mars. At­tend-on qu’il y ait un mort ? »

Bien dé­ci­dés à ne rien lâ­cher, les ri­ve­rains notent, pho­to­gra­phient et filment sans re­lâche ce qui fait leur quo­ti­dien. Une im­po­sante col­lecte qui se­ra re­mise à leur avo­cat en fin de se­maine, afin d’ali­men­ter la fu­ture pro­cé­dure ju­di­ciaire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.