Sexa­gé­naire dé­fe­nes­trée : le meur­trier pré­su­mé in­ter­né en psy­chia­trie

Une femme a été pous­sée dans le vide du troi­sième étage par un voi­sin. Le mys­tère reste en­tier sur les rai­sons de ce drame.

Le Parisien (Paris) - - LE JOURNAL DE PARIS -

« Nous sou­hai­tons que les en­quê­teurs fassent tout ce qui est pos­sible pour dé­ter­mi­ner s’il s’agit ou non d’un acte à ca­rac­tère an­ti­sé­mite », mar­tèle Sam­my Ghoz­lan, le pré­sident du BNVCA.

Hier après-mi­di, les proches de la vic­time, dont l’in­hu­ma­tion est pré­vue au­jourd’hui à Jé­ru­sa­lem, se sont ren­dus au­près du corps, à la sy­na­gogue de la rue Pa­vée (IVe). Peu en­clins à « souf­fler sur les braises », ils se re­fusent à par­ler d’acte an­ti­sé­mite, mais s’in­ter­rogent néan­moins sur l’ab­sur­di­té de ce meurtre.

« Après s’être dis­pu­té avec sa fa­mille dans leur ap­par­te­ment du deuxième étage, l’agres­seur au­rait quit­té les lieux pour dor­mir chez un co­pain, au troi­sième. C’est de­puis le bal­con de ce lo­ge­ment qu’il se­rait en­tré par la fe­nêtre de sa vic­time », croient sa­voir des amies de Sa­rah. « Chez elle, il y au­rait eu une ba­garre au cours de la­quelle elle a été bles­sée, avant d’être pré­ci­pi­tée par-des­sus la ram­barde. »

L’en­quête de po­lice, quant à elle, se pour­suit. En fonc­tion du diag­nos­tic que po­se­ront les ex­perts psy­chiatres sur le cas du meur­trier pré­su­mé, il pour­rait être pla­cé en garde à vue.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.