Votre ren­dez-vous du sa­me­di

Un sys­tème tout simple de pieds adap­tables pour créer un meuble en quelques se­condes. C’est la bonne idée d’un jeune de­si­gneur de 25 ans qui n’a pas fini de faire par­ler de lui.

Le Parisien (Paris) - - LA UNE - PAR SABINEALAGUILLAUME

La dé­co, c’est vrai­ment le pied

ne planche de ré­cu­pé­ra­tion, une grille, une porte… Equi­pés d’un jeu de pieds Tip­toe, les voi­là trans­for­més ins­tan­ta­né­ment en une table, un bu­reau, une console ou un gué­ri­don… Les vis de ser­rage per­mettent d’éton­nants dé­tour­ne­ments. Avec élé­gance. Car le de­si­gn épu­ré de ces pieds en acier la­qué per­met une par­faite in­té­gra­tion du meuble dans un loft, un ap­par­te­ment clas­sique ou une maison à la cam­pagne. C’est un peu magique : les pieds Tip­toe se ma­rient avec toutes sortes de ma­tières, d’épais­seurs (de 20 à 43 mm) et de formes (pla­teau car­ré, rond, ovale, rec­tan­gu­laire…).

Cha­cun a donc la pos­si­bi­li­té de créer son propre meuble per­son­na­li­sé en choi­sis­sant la taille et la cou­leur des pieds, mais aus­si la matière, la cou­leur et la di­men­sion du pla­teau. Les pieds sont si fa­ci­le­ment dé­mon­tables, et donc trans­por­tables, que l’on peut sto­cker le meuble dans une cave ou un pla­card (dans l’at­tente du pro­chain re­pas de fa­mille qui va né­ces­si­ter une longue table) ou dé­mé­na­ger avec lui.

Les pieds Tip­toe se fixent sur le pla­teau sans né­ces­si­ter d’ou­tils, juste l’aide d’un serre-joint. Avec les pieds de 75 cm, à vous les tables clas­siques ou les bu­reaux. Avec ceux de 40 cm, voi­ci les tables basses, les bouts de ca­na­pé ou les bancs.

4 HAU­TEURS ET 8 COU­LEURS

Les pieds de 90 cm sont à pri­vi­lé­gier pour la créa­tion d’un plan de tra­vail. Et ceux de 110 cm pour un bar. Tous ces pié­te­ments sont dis­po­nibles en 8 co­lo­ris, bleu Klein, bleu pé­trole, rouge ga­rance, car­min, jaune ci­tron, gris perle, noir gra­phite et blanc nuage, per­met­tant de sur­fer sur les styles les plus ten­dances, de l’in­dus­triel au scan­di­nave, en pas­sant par le clas­sique hauss­man­nien re­vi­si­té.Et pour fa­ci­li­ter la mise en oeuvre, Tip­toe com­plète son offre de pieds en pro­po­sant aus­si une belle gamme de pla­teaux en bois et en bé­ton

Alors que la so­cié­té est née grâce au fi­nan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif il y a moins de deux ans, la di­ver­si­fi­ca­tion est en marche, tou­jours sur le prin­cipe d’un mo­bi­lier in­gé­nieux et de­si­gn. D’abord, de nou­velles ac­croches mu­rales, se­lon le même sys­tème du serre-joint pour fixer des éta­gères au mur ou créer un bar.

DES COL­LA­BO­RA­TIONS PRES­TI­GIEUSES

Et puis, comme une ligne tra­cée sur le mur, les élé­gantes éta­gères Leaf, fines feuilles de mé­tal plié dis­po­nibles en 30, 60 ou 90 cm de long, en cuivre, en lai­ton mas­sif ou en alu­mi­nium la­qué. Un mo­dule de ran­ge­ment, consti­tué de trois ti­roirs, vient com­plé­ter la gamme des bu­reaux, à fixer en­core et tou­jours se­lon le sys- tème de serre-joints. Au coeur du pro­jet de Mat­thieu Bour­geaux, un même sou­ci de sim­pli­ci­té. Pas­sion­né de de­si­gn, le jeune créa­teur de 25 ans est aus­si dé­si­reux de don­ner le sou­rire au quo­ti­dien avec des ob­jets co­lo­rés, in­gé­nieux et ré­sis­tants à l’épreuve du temps. Et peut dé­jà s’en­or­gueillir de col­la­bo­ra­tions pres­ti­gieuses (Her­mès, le Centre Pom­pi­dou, le Bon Mar­ché…). Un ta­lent à suivre.

Ven­dus à l’uni­té, les pieds en acier la­qué Tip­toe s’adaptent, sans au­cun ou­til, sur tout sup­port à l’aide d’un simple sys­tème de serre-joints. On peut mixer les cou­leurs. A par­tir de 49,75 € l’uni­té en 40 cm, ou 64,75 € en 75 cm.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.