Pou­tou : « Faire en­tendre la ré­volte so­ciale »

Le can­di­dat du NPA, mi­lite pour l’in­ter­dic­tion des li­cen­cie­ments.

Le Parisien (Paris) - - LA UNE -

du pre­mier tour de la pré­si­den­tielle, le can­di­dat ou­vrier es­père ca­pi­ta­li­ser après son coup d’éclat lors du der­nier dé­bat té­lé­vi­sé. montre le niveau de co­lère qui existe sur ces su­jets. Avec ce mo­ment de té­lé, les gens ont pris une re­vanche. Nous avions l’in­ten­tion de par­ler de la cor­rup­tion­des­po­li­ti­ciens.Mais­la­ma­nière dont c’est sor­ti était spon­ta­née. Il y avait une grosse pres­sion pour ne pas le faire. On nous a de­man­dé de res­ter fair-play et de nous concen­trer sur les pro­grammes. Il ne fallait pas que ça dé­rape. Et puis voi­là, c’est sor­ti. vo­ter pour elle. C’est lié au cli­mat so­cial, au désar­roi. Les gens se re­plient sur eux-mêmes. Le Pen pro­fite de ça. Comme elle a des idées de m…, elle pro­fite bien des si­tua­tions mer­diques. A quoi ça rime de s’en prendre aux im­mi­grés ? C’est mal­sain et violent. Les ex­ploi­tés ont in­té­rêt à se battre en­semble et à se ser­rer les coudes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.