Le re­tour du shé­rif

Le Parisien (Paris) - - FAIT DU JOUR -

La­ques­tion est de savoir si cette frappe amé­ri­caine contre la Syrie n’est qu’un coup de se­monce, ou si, au contraire, elle an­nonce une opé­ra­tion du­rable et d’en­ver­gure. As­sad, bien sûr, qui se vautre dans le sang de son peuple de­puis 2011, a une fois de plus fran­chi la ligne rouge. Comme en 2013. A l’époque d’ailleurs, si Oba­ma avait frap­pé le nid de vi­pères sy­rien, le monde en­tier aurait ap­plau­di. Mais Trump n’est pas Oba­ma. Sa pos­ture mar­tiale et son im­pré­vi­si­bi­li­té ont de quoi sé­rieu­se­ment in­quié­ter. Et sur­prendre puisque ce raid est en to­tale contra­dic­tion avec sa po­si­tion iso­la­tion­niste. Il vient à l’in­verse d’en­voyer un mes­sage clair à la Syrie, mais aus­si à la Co­rée du Nord, à l’Iran et à la Rus­sie : le shé­rif est de re­tour ! On sait dé­sor­mais jusqu’où il est ca­pable d’al­ler. Mais on ne sait pas en­core ce que les autres — Pou­tine en tête — sont ca­pables d’ac­cep­ter.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.