FLORENT ET SON JU­MEAU VINCENT VEULENT SUR­TOUT DÉ­COU­VRIR PA­RIS

Le Parisien (Paris) - - ATHLÉTISME - ALEXANDRE GUITTON

Lui, le ma­ra­thon, ça ne l’ef­fraie pas. Même si c’est la pre­mière fois qu’il s’at­taque à cette dis­tance, Florent Vil­boux a l’ha­bi­tude de cou­rir. Chaque an­née, il em­ma­ga­sine une di­zaine de trails et a, no­tam­ment, à son ac­tif, le Grand Raid des Py­ré­nées long de 84 km. Comme sou­vent, le jeune homme de 31 ans se­ra ac­com­pa­gné, au­jourd’hui, de Vincent, son frère ju­meau, afin de « pas­ser un bon mo­ment ».

Pré­pa­ra­teur des ba­teaux d’Ar­mel Le Cléac’h, Florent es­père ter­mi­ner la course dans un temps avoi­si­nant les 3 h 15’. « Mais pour moi, ce n’est pas un dé­fi spor­tif, je suis là avant tout pour dé­cou­vrir Pa­ris » as­sure-t-il, sou­rire aux lèvres.

A la dif­fé­rence de beau­coup de cou­reurs, il n’a pas sui­vi d’en­traî­ne­ment par­ti­cu­lier avant cette échéance. Il court en moyenne qua­tre­vingt-dix mi­nutes par se­maine en plus de ses sor­ties à vé­lo d’une heure, et sait que le plus im­por­tant se­ra de gé­rer l’ef­fort. Et de battre son frère ju­meau. « Un pe­tit es­prit de com­pé­ti­tion règne entre nous et ça nous tire vers le haut. Mais s’il ar­rive pre­mier, ça nous em­pê­che­ra pas de boire une bière » dé­taille-t-il. Le Lo­rien­tais a 42,195 km pour que le breu­vage n’ait pas trop d’amer­tume.

« UN PE­TIT ES­PRIT DE COM­PÉ­TI­TION RÈGNE ENTRE NOUS » FLORENT

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.