Le goût du risque

Le Parisien (Paris) - - FAIT DU JOUR -

A force de ré­cla­mer un re­nou­vel­le­ment pro­fond de leurs di­ri­geants, les Fran­çais vont avoir gain de cause. Tout in­cer­tain qu’il soit, le scru­tin pré­si­den­tiel dé­si­gne­ra, le 7 mai, un chef de l’Etat in­édit. Mieux ou pire, c’est se­lon, au­cun des quatre fa­vo­ris ne peut pré­tendre in­car­ner une va­leur re­fuge, une de ces bonnes vieilles cer­ti­tudes for­gées par l’al­ter­nance gauche-droite qui ré­git notre vie po­li­tique de­puis plus de trente ans. La ra­di­ca­li­té de Jean-Luc Mé­len­chon et Ma­rine Le Pen fait peur, l’in­ex­pé­rience d’Em­ma­nuel Ma­cron ef­fraye, le cy­nisme de François Fillon exas­père. Pour voter en 2017, il faut avoir le goût du risque. Per­sonne ne re­pro­che­ra donc aux élec­teurs d’être encore indécis. Avant de sau­ter dans le vide, mieux vaut prendre le temps de soi­gneu­se­ment choi­sir son pa­ra­chute.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.