Huit ca­ra­vanes pour faire voter Mé­len­chon

Plus de 100 étapes sont au pro­gramme avant le 1er tour.

Le Parisien (Paris) - - FAIT DU JOUR - QUENTINLAURENT À OR­LÉANS (LOIRET)

CRÂNE RASÉ, bouc et lu­nettes de so­leil, JeanLuc tient en main un pe­tit fas­ci­cule du pro­gramme Mé­len­chon. « Ah ! Moi, j’suis FN, hein, je suis juste pas­sé prendre ça, c’est ma fille qui me l’a de­man­dé ! » se dé­fausse le qua­dra en veste de jean. Le vent souffle sur l’es­pla­nade de la France-Libre, en centre-ville d’Or­léans (Loiret). C’est là que s’est ins­tal­lée hier, pour la jour­née, l’une des huit « ca­ra­vanes in­sou­mises » qui doivent sillon­ner la France du­rant les deux se­maines pré­cé­dant le pre­mier tour de l’élec­tion. Nom de l’opé­ra­tion : « le Tour du peuple ». Avec un ob­jec­tif : convaincre les indécis d’aller voter pour Jean-Luc Mé­len­chon. Plus de cent étapes sont au pro­gramme.

Une di­zaine de mi­li­tants lo­caux et pa­ri­siens s’af­fairent au­tour de la ca­mion­nette re­cou­verte d’af­fiches de Mé­len­chon et d’une tente blanche dé­co­rée de dra­peaux tri­co­lores. Ils dis­tri­buent tracts et dis­cutent avec les quelques per­sonnes qui daignent s’ar­rê­ter. « Re­gar­dez notre pro­gramme, il est très clair ! » tente de convaincre un jeune militant après avoir al­pa­gué un cu­rieux du­bi­ta­tif.

So­lène, em­ployée de 26 ans, a ra­len­ti le pas pour écou­ter un des ra­bat­teurs de la France in- sou­mise. « J’hé­si­tais beau­coup entre lui et Be­noît Ha­mon, mais je re­garde les son­dages, Mé­len­chon est mieux pla­cé. Je veux qu’il y ait quel­qu’un au se­cond tour pour re­pré­sen­ter mes va­leurs », fait va­loir la jeune femme, qui hé­site mais pour­rait pen­cher pour le dé­pu­té eu­ro­péen. « Mé­len­chon ? Pfffff », souffle, les yeux vers le ciel, une pas­sante qui ne pren­dra pas la peine d’at­tra­per le tract ten­du. « Je vais me pen­cher sur le prog ra m m e . Mé le n c h o n es t convain­cant, mais je ne sais pas encore », té­moigne Dé­bo­rah, une se­cré­taire de 33 ans. « C’est su­per ga­lère, lâche Na­tha­lie, 47 ans. Ha­mon a dé­cro­ché dans les son­dages, mais Mé­len­chon, c’est beau­coup d’uto­pie. »

« On fait aus­si du porte-àporte parce que les abs­ten­tion­nistes ne viennent pas for­cé­ment nous voir, ex­plique Clé­ment, étu­diant pa­ri­sien de 21 ans, qui par­ti­cipe à cette ca­ra­vane. Il y a beau­coup de ré­ti­cences mais aus­si de belles ren­contres. » Il leur reste onze jours pour ar­ra­cher les voix in­dé­cises, les conver­tir en in­sou­mises. Avec sept ca­mion­nettes en France mé­tro­po­li­taine et une en Gua­de­loupe, il y a du bou­lot !

Or­léans (Loiret), hier. Une di­zaine de mi­li­tants de la France in­sou­mise ont dis­tri­bué des tracts à des pas­sants sou­vent ré­ti­cents.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.