Jac­qui Teu­lières, trente ans au ser­vice du Té­fé­cé

Le Parisien (Paris) - - sPORTS -

il a dé­bu­té, les shorts étaient trop courts, les maillots trop larges, et le TFC de Be­to Mar­ci­co jouait la Coupe d’Eu­rope. Jac­qui Teu­lières fê­te­ra cette an­née ses trente ans au ser­vice du Tou­louse FC. Son bou­lot ? In­ten­dant. Il s’oc­cupe des te­nues des joueurs, pré­pare les dé­pla­ce­ments de l’équipe pro­fes­sion­nelle. Les petites ma­nies de ceux qu’il ap­pelle par­fois « ses en­fants » n’ont plus au­cun se­cret pour cet homme qui ne fait pas ses 84 ans. « Ce qui me fait jeune, je crois, c’est la vie que j’ai dans un mi­lieu de jeunes », dit-il. joies. « La sai­son en Na­tio­nal, en 2001, qui mar­quait le sau­ve­tage du club ; le titre de cham­pion de France de Ligue 2 l’an­née sui­vante, mon pre­mier titre dans le foot­ball ! ; et la qua­li­fi­ca­tion en Coupe d’Eu­rope en 2007 : ça me rap­pe­lait cer­tains sou­ve­nirs quand j’ai dé­bu­té… »

Sans ou­blier le main­tien ar­ra­ché presque mi­ra­cu­leu­se­ment l’an der­nier. D’autres mo­ments, plus tristes, sonnent encore au­jourd’hui comme des re­grets. No­tam­ment l’éli­mi­na­tion en de­mi-fi­nale de la Coupe de France, en 2009 face à Guin­gamp. « J’ai pleu­ré comme un ga­min. J’y avais trop cru. Je m’étais dé­jà ima­gi­né au Stade de France. Je voyais ça comme le sum­mum. » Les joueurs tou­lou­sains savent ce qui leur reste à faire pour re­mer­cier leur « pa­pa poule »…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.