T

Le Parisien (Paris) - - LOISIRS -

u le vois là-bas ? Il est en dou­doune noire ! » Le pe­tit gar­çon agrip­pé aux bar­rières de sé­cu­ri­té in­ter­pelle sa ma­man. Il a re­pé­ré Tom Cruise, pos­té à cent mètres de là, à l’angle de la rue Al­bert-de-Lap­pa­rent et de l’ave­nue de Saxe (Pa­ris, VIIe-XVe). Par terre, on dis­tingue un ma­te­las. Dans le ciel, une grue et son fi­lin. Les pho­to­graphes de presse sont dres­sés sur leur mo­to. Une voix ré­sonne dans un mé­ga­phone : « Th­ree, two, one, go ! » Dans la rue ca­chée, on de­vine un choc, une sil­houette sur­git dans le ciel, re­te­nue par des har­nais. C’est Tom ou c’est pas Tom ? Par­mi les ba­dauds, les avis di­vergent. C’est bien lui. Lo­gique. Une heure avant, on a vu la star re­pé­rer la scène en com­pa­gnie du réa­li­sa­teur de « Mis­sion : Im­pos­sible » 6, Christophe McQuar­rie, dé­jà au­teur du nu­mé­ro 5.

Il s’en passe des choses dans le XVe ar­ron­dis­se­ment, d’ha­bi­tude si tranquille. De­puis jeu­di, le quar­tier est pro­té­gé comme Fort Knox. Les ri­ve­rains rentrent chez eux dû­ment es­cor­tés. « J’ha­bite au 30 ! » s’in­surge une sep­tua­gé­naire. « Pas de pro­blème, ma­dame. To­ny ? Tu peux ac­com­pa­gner cette dame à son do­mi­cile ? » Dès 9 heures du ma­tin, le sec­teur ré­sonne du chant des tal­kies-wal­kies et des cris­se­ments de pneu­ma­tiques pro­vo­qués par une mo­to qui n’a pas ar­rê­té de sla­lo­mer entre des voi­tures. Hier, la scène s’est dé-

Une équipe du « Pe­tit Jour­nal » de Canal + sillonne la zone. Elle montre aux pas­sants une pho­to de Tom Cruise. « Avez-vous vu cet homme ? » leur de­mande-telle. « Ah oui, je le re­con­nais, c’est un cas­ca­deur ! » Tom ap­pré­cie­ra.

Sous un pi­lier du mé­tro aé­rien, deux tech­ni­ciens amé­ri­cains, bar­dés de tour­ne­vis, res­soudent des scoo­ters très abî­més. Ils les re­mettent sur roues, prêts à se faire émiet­ter une nou­velle fois. D’ailleurs, place du Pa­na­ma, une voix dans le haut-par­leur est for­melle : « Attention, des scoo­ters vont être heur­tés. Il y a risque de pro­jec­tions. »

L’agent de sé­cu­ri­té, à qui nous de­man­dons be­noî­te­ment com­bien de per­sonnes sont em­ployées pen­dant les tren­te­cinq jours de tour­nage en France, af­fiche une mine contrite : « J’ai si­gné une clause de confi­den­tia­li­té. » Un chien fran­chit les bar­rières. Il a l’au­to­ri­sa­tion pré­fec­to­rale. Sur son torse poi­lu est ins­crit, en noir sur fond orange : « ex­plo ». L’ani­mal, dont on ne connaî­tra pas le nom, clause de confi­den­tia­li­té oblige, est char­gé de flai­rer d’éven­tuels ex­plo­sifs. A deux pas du tour­nage, rue Chas­se­loupLau­bat, trois vé­hi­cules de la mis­sion Vi­gi­pi­rate se mettent en po­si­tion. Ar­mé comme Tom Cruise, le com­man­dant s’ap­proche de nous. « C’est vous les ve­dettes ? » Non. Mais si vous le­vez la tête, vous la ver­rez peut-être pas­ser.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.